Les programmes neufs en projet à Saint-Malo

Dynamisée par la perspective de l’ouverture de la ligne Bretagne Grande Vitesse qui placera Saint-Malo à 2h15 de Paris en 2015, la cité malouine développe une off re de logements pour habiter ou investir.

Les programmes neufs en projet à Saint-Malo
Les programmes neufs en projet à Saint-Malo

Quand tous les transports transmanche sont en perte de vitesse, les lignes maritimes entre Saint-Malo, les îles anglo-normandes et l’Angleterre gagnent de nouveaux passagers.


La cité corsaire attire. 200 000 visiteurs se rendent chaque année dans ses fortifications, reconstruites à l’identique de celles du XVIIe et XVIIIe siècle après les bombardements de la Seconde Guerre mondiale.


Avec 80 000 habitants à l’année, les 18 communes de l’agglomération malouine se développent encore.


Régulièrement évoquée sur la scène nationale grâce à de grandes courses au large ou le Festival des Étonnants Voyageurs, la ville séduit par ses logements et son atmosphère authentique au coeur de la vieille ville. Elle développe aussi une alternative avec une off re nouvelle, moins chargée d’histoire, mais plus confortable et lumineuse.


Dans l’ancien, cette off re s’était orientée à la baisse pendant la crise de 2009. Le dernier bilan des notaires de l’Ouest, fi xé d’après les transactions signées entre le 1er octobre 2009 et le 30 septembre 2010, donnait en début d’année, un m2 moyen à 2 571 € dans la ville (-4,30 % sur un an).


Dans le quartier du Sillon, la vieille ville et le Rothéneuf, les ventes des appartements oscillent maintenant entre 2 500 et 3 500 €/ m2 pour le gros du marché. Ceux-ci se négocient entre 2 000 et 3 000 €/m2 sur les bords de la Rance et dans le quartier de Saint-Servan. Les maisons anciennes se sont vendues entre 170 000 et 220 000 € dans les quartiers de l’Hôpital et de la Madeleine, les secteurs où l’activité fût la plus importante l’année dernière.



400 nouveaux logements


À cette off re constituée essentiellement de biens construits depuis les années 50, s’ajoutent 400 nouveaux logements, pensés pour satisfaire la demande des investisseurs en loi Scellier et des amateurs de résidences secondaires. Ces projets s’adaptent aussi aux besoins des jeunes actifs malouins. Le programme local de l’habitat engage, en eff et, la collectivité sur une off re d’habitat mixte, collectif, semi-collectif et de logements individuels mais aussi une mixité sociale (locatifs sociaux, locatifs privés, accession sociale et accession libre). Cet habitat se développe essentiellement dans le cadre du renouvellement urbain, comme actuellement dans le quartier de la gare et dans des opérations d’extension urbaine, en frange est de la ville, entre Château-Malo et Rothéneuf. Dans le neuf, les dernières ventes ont atteint 3 208 €/m2 en moyenne (-13,70 %) en 2009-2010. L’off re 2011 oscille entre 3 000 et 7 000 €/m2, disponible dans une petite dizaine de résidences à Saint-Malo. Et parmi elles, des appartements déjà livrés. Dans le quartier de la nouvelle gare TGV, inaugurée en 2005, Kaufman et Broad a livré le Parthénon, 52 appartements du studio au 5-pièces avec des derniers 3 et 4-pièces disponibles, commercialisés 3 922 €/ m2 en moyenne.


Il ne dispose plus que de deux lots, 3 et 4-pièces à partir de 334 000 €.


Sur l’Esplanade, Secib livre quai Malo, des appartements de 2 à 6-pièces « pour les vacances, habiter ou investir », accessible avec un cumul Scellier et PLS. Dans le même périmètre, Sacib lance la deuxième tranche de Moka Park, un Bâtiment basse consommation (BBC). Les 2-pièces sont proposés à partir de 149 000 €, ses 4-pièces à partir de 325 000 €. Près de la rue Ville-Pépin, deux petits immeubles de dix appartements de grand standing de 3 et 4-pièces ouverts sur des jardins privatifs ou des balcons sont affi chés à partir de 362 000 €, à 4 565 €/m2 en moyenne.



L’éclosion du neuf


Sur le bassin Jacques-Cartier, en face de la Cité corsaire, Sacib réalise un ensemble résidentiel autour d’un patio arboré, Port-Malo, avec des plans originaux et des expositions variées, certifi ée Habitat et environnement.


Des maisons de 4-pièces (jusqu’à 103 m2) y sont commercialisées jusqu’à 304 000 €.


Sur le Sillon, le très chic Grand Sillon lancé il y a quelques années par Bouygues-Immobilier rue du Sillon, face à la mer et aux remparts de la vieille ville, affi che encore des 1-pièce (à partir de 189 000 €) et des 3-pièces (entre 299 000 et 479 000 €).


Au coeur du bourg de Rothéneuf, à seulement cinq minutes à pied d’une plage abritée, Sacib a emprunté les lignes architecturales des longères malouines pour réaliser les Marines du Havre, une résidence de 50 appartements. Ticket d’entrée : 122 000 € pour un studio. Près du centre de Paramé, à la Croix-Désilles, le promoteur affi che également les Bayadères, cinq villas comprenant 61 appartements, en cours d’achèvement. Ses derniers 3-pièces, de 56 à 72 m2, sont en vente jusqu’à 204 600 €.


À quelques dizaines de kilomètres de Saint-Malo, enfi n, d’autres projets sont en cours, à Saint-Benoît-des-Ondes (Terre des Ondes, Sacib), à Cancale (Belle Brise signée Kaufman et Broad) et à Dinard (Villa Paloma de Nexity-George V ; Casa Volta et Villas Florentine de Secib).



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur