Les opportunités du Val-d’Oise

Malgré un rebond des réservations, les transactions y restent assez faibles. Cependant, d’Argenteuil à Cergy, le choix des programmes est vaste pour qui souhaite investir gagnant.

Les opportunités du Val-d’Oise
Les opportunités du Val-d’Oise

Depuis le début de l’année, c’est la prudence qui l’emporte chez les promoteurs dans le Val-d’Oise. Car les stocks restent élevés à des prix, dans l’ensemble, sous le seuil des 4 000 € le m2. Dans ce département, vous disposez donc d’un vaste choix. Notamment dans des villes comme Argenteuil, Cergy, Bezons, Bessancourt, Eragny, Ermont, Herblay, Deuil-la-Barre, Franconville, Pontoise, Saint-Ouen-l’Aumône, Sarcelles, Louvres, Puiseux… À Franconville, de nombreux promoteurs sont présents comme Nexity, Vinci, Ogic, Icade, Promogim, Kaufman & Broad et BDP Marignan. Avenue Victor-Basch, une opération propose ses 2-pièces à partir de 189 000 €. Près de la gare, on peut même trouver moins cher (174 000 €).


À Louvres, au pied du RER, Nexity a lancé la commercialisation d’une opération dont les prix, du studio au 4-pièces, oscillent entre 136 000 et 252 000 €. Au bord de l’Oise, Éragny offre un cadre de vie agréable aux familles. « Nous y avons lancé des opérations dans l’écoquartier des bords de l’Oise, en TVA à 5,5 % ainsi qu’un programme à Ermont, proche de la gare, qui fonctionne très bien », indique Franck Hélary, de Bouygues Immobilier. Chez ce promoteur, des 3-pièces de 52 m2 s’affichent à 220 000 € avenue Roger-Guichard. Cogedim a préféré Cergy (quartier Axe Majeur/Horloge) pour édifier sa nouvelle résidence dont les prix s’affichent entre 126 000 et 291 000 € (studio au 5-pièces). Investir ici, peut également être un bon plan même si le rendement ne dépasse pas 3,3 %.

Services