Les deux régimes de l’immobilier géré

Avec les résidences services, deux options fiscales permettent l’amortissement de votre bien.

Les deux régimes de l’immobilier géré
Les deux régimes de l’immobilier géré

Avec l’immobilier géré, vous avez le choix entre deux options. La première est le régime Censi-Bouvard. Dans ce cas, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 11 % du montant de votre investissement, dans la limite de 300 000 € maximum. Il vous faut alors confier la gestion de votre bien à l’exploitant pendant au moins 9 ans. Outre cet avantage fiscal, vous êtes autorisé à vous faire rembourser la TVA au taux de 20 % sur le montant d’acquisition. Vous économisez donc, en plus, un cinquième du prix de votre bien. Si vous cherchez à défiscaliser et à revendre au bout de 9 à 11 ans, ce dispositif offre des atouts. En revanche, si vous vous inscrivez sur le long terme, le statut classique de loueur en meublé non professionnel (LMNP) ou professionnel (LMP) offre d’autres avantages. En effet, sous le régime réel des BIC (bénéfices industriels et commerciaux), vous pouvez, outre les charges liées au logement (entretien, assurance, intérêts d’emprunt), pratiquer l’amortissement de votre bien, et ce jusqu’à 85 % de sa valeur, ce qui conduit généralement à un déficit qui peut gommer vos revenus fonciers pendant 20 à 25 ans.


Exemples :


• Village Nature à Marne-la- Vallée (77) (tourisme/a! aires). Exploitant : Village Nature SAS (gestion Pierre & Vacances Center Parcs et Euro Disney SCA). Prix (Gamme Clan) : 230 000 € HT. Rentabilité : 4 %.


• Le Patio Vaillant à Bordeaux (seniors). Exploitant : Ovelia (filiale de Vinci Immobilier). Prix : 107 500 € HT. Rentabilité : 4,10 %.


• Le Cerdana à Toulouse (étudiante). Exploitant : OSE - Le Club Étudiant. Prix : 84 000 € HT. Rentabilité : 4,10 %.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur