Les charmes de la côte charentaise

Si la Charente-Maritime offre un marché abordable par rapport à d’autres départements, elle possède des secteurs très recherchés.

Les charmes de la côte charentaise
Les charmes de la côte charentaise

La Rochelle, Royan, les îles d’Oléron et de Ré… Des destinations qui font rêver. Pourtant, ici, le marché n’a pas échappé à la crise et, selon les notaires, les prix sont en baisse significative. En un an, ils ont perdu 5,3 %, ce qui ramène le mètre carré à 3 077 €. La baisse est un peu moins forte à Royan (-2,2 %). Côté neuf, c’est également le secteur de La Rochelle qui mobilise l’attention de promoteurs comme Lamotte, Réalités, Pichet, Bouygues Immobilier, Kaufman & Broad ou encore Vinci. Près d’une vingtaine de programmes y sont en cours à des prix très divers.


 


Des opportunités à Saint-Martin-de-Ré


Chez Vinci, des 2 et 3-pièces (de 37 à 56 m2) s’affichent entre 127 000 et 192 00 €. Avenue des Minimes, Bouygues Immobilier propose du studio au 4-pièces (de 27 à 95 m2) entre 155 000 et 555 000 €. Quartier de la Genette, Kaufman & Broad affiche ses appartements, du studio au 5-pièces, entre 118 000 et 568 000 €. Dans le même secteur, Réalités propose les siens entre 166 500 et 385 000 € (de 39 à 87 m2). D’autres programmes sont également recensés à Royan, où Vinci commercialise, par exemple, des 2-pièces à partir de 139 000 € (40 m2), et à Saint-Denis-d’Oléron, où des maisons restent disponibles entre 204 000 et 304 000 €. À noter encore quelques opportunités sur un programme de maisons en cours d’achèvement à Saint-Martin-de-Ré. Compter 628 000 € minimum pour 120 m2.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur