La tour de logement la plus verte du monde sera à Strasbourg

Le bâtiment d'Elithis nommé Danube devrait être le premier immeuble résidentiel à énergie positive de la ville. Découverte d’un programme éco-responsable, à prix abordable.

La tour de logement la plus verte du monde sera à Strasbourg
La tour de logement la plus verte du monde sera à Strasbourg

C’est une performance 100 % française. Danube sera la première tour de logements de 50 mètres au monde, à s’appuyer exclusivement sur les énergies renouvelables. Tous les 63 appartements du programme sont garantis par le constructeur Elithis, spécialisé dans les réalisations vertes 0 énergie : "C’est la démonstration que l’énergie positive accessible à tous dans l’univers de l’habitat n’est plus une utopie", souligne Thierry Bièvre, président du groupe.

Une innovation à 21,1 millions d’euros, mais qui ne coûtera pas plus cher aux particuliers. Le promoteur s’engage à être conforme aux prix du marché. La première pierre du programme a été déposée le 2 novembre 2015. De nombreux acteurs institutionnels sont partenaires du projet, de la ville de Strasbourg à la Caisse des Dépôts. Il bénéficie également du concours financier du Programme d’investissement d’avenir.

Danube fera partie du projet urbain Deux-Rives. Il prévoit la création d’un éco-quartier de 9 000 logements. On retrouvera le bâtiment à quelques mètres des trois tours Black Swans du promoteur Icade.

Sur le plan architectural, Danube s’inspire des vigies présentes sur les ports. Mais sur ce programme, le design n’a pas qu’une vertu esthétique. Il vient servir la cause première de l’ensemble des acteurs du projet : réduire la facture énergétique des particuliers. Le promoteur ne manque d’ailleurs pas de rappeler qu’en moyenne, les Français dépensent 1 500 €/ an, sur ce point. 50 % d’entre eux estiment que cette somme en bien trop importante dans leur budget.

Le bioclimatique associé au photovoltaïque

Pour réduire les pertes énergétiques, le groupe Elithis a misé sur une conception bioclimatique de l’immeuble. Le bâtiment, "compact et optimisé", permet de "limiter les déperditions dans le froid". Les expositions nord sont limitées et la partie sud de la tour, élargie pour que les résidents profitent au maximum des bienfaits du soleil.

Les 855 m² de panneaux photovoltaïques installés sur les toits contribuent également  à alimenter l’ensemble de la résidence en énergie. Elle produirait, à terme, 11 kWh/m². Le promoteur compte également se servir du réseau de chaleur biomasse de l’Eurométropole de Strasbourg, pour chauffer les logements. Elithis promet qu’à travers ces outils, la température devrait être d’environ 21 degrés dans tout l’immeuble.

Un espace partagé, à destination des résidents, sera également placé sur le toit, sous les panneaux photovoltaïques.

Crédit photo X-Tu

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur