1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE GUY MOLL-ESCARPENTER, adjoint à l’urbanisme et au renouvellement urbain de Floirac

L’AVIS DE GUY MOLL-ESCARPENTER, adjoint à l’urbanisme et au renouvellement urbain de Floirac

Indicateur Bertrand : Quelle place consacrez-vous à l’habitat sur Floirac ?

L’AVIS DE GUY MOLL-ESCARPENTER, adjoint à l’urbanisme et au renouvellement urbain de Floirac
L’AVIS DE GUY MOLL-ESCARPENTER, adjoint à l’urbanisme et au renouvellement urbain de Floirac

Guy Moll-Escarpenter : Elle est conséquente. Nous avons lancé en 2006 un programme de restructuration et de renouvellement urbain qui concerne le Bas-Floirac. La commune est située à seulement 5 minutes du centre de Bordeaux et compte 16 700 habitants. Plusieurs opérations ont été engagées dans le cadre de l’Anru. L’une d’elles concerne le quartier Libération, avec démolition, déconstruction et reconstruction à la clé. Cette opération de diversification de l’habitat totalise 500 logements démolis et 300 reconstruits sur site. La seconde opération est sise sur l’ancienne friche industrielle Black Clawson, rebaptisée Les Clairières de Flore. L’objectif est d’aménager 600 logements qui permettront de proposer une offre diversifiée, du logement social au logement libre en passant par l’accession sociale, avec un maximum en R+3. Les voiries sont déjà réalisées et certains permis de construire sont déjà délivrés. Non loin, une ancienne carrière a été transformée en étang, dans un cadre réellement merveilleux, et une autre friche industrielle va être réhabilitée avec la réalisation d’un habitat horizontal et vertical. Le site des Étangs est une opération multibailleurs, couplée au projet Black Clawson. L’architecte Jean Nouvel a été sollicité sur une opération et, au total, 300 logements devraient être réalisés à terme. L’ensemble de ces opérations s’échelonnera entre 2009 et 2012, avec un total de 1 200 logements concernés. Nous n’avons pas réfléchi à ces opérations avec l’idée d’un seuil d’habitants à ne pas dépasser, mais en privilégiant l’insertion de projets dans un cadre environnemental. L’ensemble du secteur bénéficie de la TVA à 5,5 %, un avantage avec la conjoncture incertaine du marché immobilier. Sur la Zac des Quais, toujours dans le Bas-Floirac, nous prévoyons de construire 900 logements et d’implanter une quarantaine d’entreprises.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur