L’AVIS DE FABIENNE KELLER, Maire de Strasbourg

Indicateur Bertrand : Que change l'arrivée du TGV Est dans votre ville ?

L’AVIS DE FABIENNE KELLER, Maire de Strasbourg
L’AVIS DE FABIENNE KELLER, Maire de Strasbourg

Fabienne Keller : Le TGV Est européen conforte la position de Strasbourg et de sa communauté urbaine au coeur des échanges internationaux, au plan économique, culturel et humain. Strasbourg s'affirme ainsi comme une cité ouverte sur l'Europe, fidèle en cela à sa culture et à son histoire. Concrètement, l'accueil du TGV a entraîné de nouveaux aménagements de la gare et de son parvis. Car contrairement à d'autres capitales régionales qui ont construit de toutes pièces une structure pour accueillir le TGV, nous avons voulu transformer celle existante. Elle intègre l'ensemble des modes de transports, pour mieux irriguer les quartiers de Strasbourg et les villes de la communauté urbaine : TER, tramway, autobus, véhicules, etc. La gare constitue par ailleurs le pivot d'un ensemble de projets urbains, aménagés sur 11 km environ, réunis sous le nom de Viaropa, qui signifie "voie vers l'Europe". L'objectif étant de relier les différents quartiers entre eux, de créer un développement urbain harmonieux comprenant la réalisation de nouveaux équipements, de logements, d'espaces culturels ou commerciaux. Parmi ces réalisations, un zénith de 10 000 places à l'ouest de la Viaropa, la rénovation de la place Kléber, du quartier européen du Wacken, qui s'étoffe encore avec l'extension du Conseil de l'Europe, la construction de la Pharmacopée européenne ou le prolongement du tramway jusqu'au Palais des droits de l'Homme. De nombreux quartiers sont aussi rénovés. D'ici 2009, 4 000 logements auront été construits à Strasbourg. Le long de la Viaropa, 192 000 m2 de terrain ont été libérés, de manière à permettre la construction de plus de 2 200 logements. De nouveaux quartiers tels que les Rives de l'Etoile, l'îlot Lombardie, le Danube, Bruckhof, Porte de France offriront ainsi à leurs locataires ou à leurs propriétaires un cadre de vie exceptionnel. Ces nouveaux logements sont aussi bien construits par des opérateurs publics que privés. Car nous avons voulu que l'offre immobilière à Strasbourg soit la plus diversifiée possible. Dans ces programmes publics, nous essayons de faire environ 20 % de logements sociaux et de vendre 10 à 15 % des appartements à des prix abordables car l'accession à la propriété en habitat social nous semble constituer une vraie voie d'avenir".























Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur