l’achat immobilier pour jeune ménage en région lyonnaise

I.B. : N’y a-t-il pas d’autres façons de permettre aux jeunes ménages d’acquérir ?

l’achat immobilier pour jeune ménage en région lyonnaise
l’achat immobilier pour jeune ménage en région lyonnaise

Eric Abel-Coindoz : Beaucoup de faux discours circulent ; cela favorise l’attentisme de la clientèle. Certes, le prix du foncier se stabilise, mais les coûts de construction, eux, continuent d’augmenter. Il n’y a, à ce jour, aucune raison pour que les prix de vente s’orientent à la baisse. Or, dans ce contexte, la TVA à 5,5 % est très vertueuse et devrait permettre aux acquéreurs, d’ici 5 ou 10 ans, de poursuivre leur chemin. Cette mesure constitue un très bon terreau pour les années à venir.


Fabrice Hoolbecq Aux logements à prix maîtrisés, nous préférons l’application de la TVA à taux réduit, car cette solution a moins d’effets pervers sur le plan spéculatif et ses critères d’éligibilité sont plus simples. L’agglomération lyonnaise a été un précurseur en matière de lancement d’opérations à un taux de TVA de 5,5 % et nous observons un certain retard à ce niveau dans d’autres régions.


Services