Jusqu’où ira la hausse des taux de crédit immobiliers ?

Depuis le printemps 2015, les taux affichés par les banques repartent à la hausse. Une tendance qui pourrait durer jusqu’à la fin de l’année.

Jusqu’où ira la hausse des taux de crédit immobiliers ?
Jusqu’où ira la hausse des taux de crédit immobiliers ?

Les taux des prêts immobiliers fluctuent, notamment en fonction des mouvements de l’OAT 10 ans (obligation assimilable du Trésor). En mai dernier, son taux était reparti à la hausse d’environ 1 %, faisant craindre, pour certains, un retournement de la baisse qui n’est pas arrivé. Mais il existe aussi la volonté commerciale des banques qui, à la même période, ont anticipé un été compliqué. Congés payés et effectifs réduits obligent, elles ont voulu freiner la demande, d’autant que leurs objectifs avaient été réalisés. D’où des taux fixes affichés qui ont gagné 0,30 % pour un prêt à 20 ans. La hausse est donc de retour, à relativiser cependant.


À 2,70 % en moyenne sur 20 ans depuis l’été, les prêts immobiliers renouent avec leur niveau de janvier dernier, les plus bas de l’histoire. En outre, pour conserver des parts de marché et continuer à conquérir de nouveaux clients, les banques continuent de décoter à 2,40 %, voire à 2,30 % pour les très bons dossiers dont le niveau de revenus fait la différence. Résultat : au sein d’une même banque, les taux accordés peuvent varier de 2,40 % à 2,90 % selon les profils. Et l’augmentation – légère – devrait se poursuivre jusqu’à la fi n de l’année, pour atteindre 2,90 %, voire même 3 % sur 20 ans.