Ipark : le programme connecté vert de Montpellier

VIDEO. Façades végétalisées réfléchissantes, relevés de consommation énergétique, équipement connecté… Ce nouveau programme immobilier, livré fin 2016, tente de se distinguer dans une ville où les projets ambitieux sont légion.

Ipark : le programme connecté vert de Montpellier
Ipark : le programme connecté vert de Montpellier

C’est la petite ville qui monte. En une trentaine d’années, Montpellier est passée du 25ème rang au top 10 des communes où il fait bon vivre, et présente au palmarès des villes où investir. Les folies, ces immeubles à l’architecture impressionnante, baptisées ainsi en référence aux grandes demeures bourgeoises construites dans la cité et sa périphérie au XVIIIème siècle, fleurissent un peu partout. D’autres réalisations, tout aussi innovantes, sortent de terre.


Non loin de l’Hôtel de Ville, le programme immobilier Ipark, dans le quartier de Consul  de mer, est de ceux-là. Un immeuble d’une trentaine de mètres, composé de 60 logements. 20 % des appartements du programme seront accessibles aux primo-accédants, avec des prix maîtrisés. Pour les autres, les prix avoisineront les 4 500 €/m². La résidence du promoteur Pragma, filiale de la Sogeprom, a pour ambition de créer "l’habitat nouvelle génération", en s’appuyant sur la domotique. (Cliquez pour accéder à la vidéo)

Chaque appartement sera entièrement domotisé. Une manière, pour Pragma, de promouvoir la "smartlife" et de se distinguer : "Sur Montpellier, la qualité architecturale est devenue un standard, il faut désormais que nous innovions dans la manière de faire des logements et les faire évoluer", indiquait Jean-Christophe Rivière, directeur régional de Pragma, dans une interview accordée au magazine montpelliérain Officiel 7.


Pour ce faire, il a fait appel au cabinet d’architecture NBJ, à l’origine de cette gigantesque façade réfléchissante végétalisée, une première à Montpellier. Le bâtiment respecte d’ailleurs la charte de Jean Nouvel, auteur de l’Hôtel de Ville qui jouxte l’immeuble. Ipark possédera également des relevés de consommation énergétique et des réseaux sociaux internes permettant de rapprocher les résidents entre eux.

Palomaya
, L’Arbre Blanc, Cœur Clemenceau… les idées architecturales ne manquent pas dans la ville du sud. La concurrence sera rude pour Ipark.


Crédit photo : NBJ

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur