• Le Figaro.fr
  • Actu
  • Le Scan Politique
  • International
  • Économie
  • Bourse
  • Décideurs
  • Le Scan Éco
  • Sport 24
  • Le Scan Sport
  • Culture
  • Lifestyle
  • Madame
  • Figaro Store
  • FigaroTV
  • TVMag
  • Santé
  • Étudiant
  • Figarochic.cn
  • Histoire
  • Nautisme
  • Golf
  • Figaroscope
  • Voyage
  • Enchères
  • Vin
  • Jardin
  • Météo consult
  • Annuaire santé avec PagesJaunes
  • Le particulier
  • Cadremploi
  • La chaîne météo
  • Keljob
  • Kelformation
  • Ticketac
  • Cplussur

Du logement neuf aux quatre coins de la commune

Au début des années 2000, la ville s'est engagée dans un processus de réflexion sur le devenir de son centre-ville et notamment, sur la dalle commerciale et résidentielle, qui représente une cassure entre le quartier historique de Saint-Louis, la gare, la mairie et la Seine. Le projet est donc de recréer un véritable cœur de ville en démolissant partiellement la dalle héritée des années soixante, en ouvrant le marché du centre sur l'avenue, en recréant des commerces ouverts sur les espaces publics qui vont remplacer la dalle, et en réhabilitant les logements. Sous réserve de l'accord de l'ANRU, les travaux pourraient démarrer l'année prochaine et devraient s'achever à l'horizon 2012. A noter le programme neuf de Kaufman & Broad, les Terrasses du Parc, situé à 900 m de la station de RER, dont les 78 appartements profitent d'un parc clos pour un prix moyen de 3 898 €/m2.

Du logement neuf aux quatre coins de la commune
Du logement neuf aux quatre coins de la commune

Le quartier du Port.


Dans les années 90, ce quartier d'activités et d'industries a vu les usines fermer et les activités de stockage et artisanales se déliter. Le départ du dépôt de carburant de Shell a accéléré la réflexion sur le devenir de ce quartier, idéalement situé entre Seine et coeur de ville. Conçue par Paul Chemetov, la Zac du Port associe 100 000 m2 de bureaux et d'activités à 850 logements, auxquels s'ajoutent commerces et équipements. Luc Davis, de la Sadev 94, l'aménageur du quartier, le présente ainsi : “Nous avons placé les programmes de logements et les équipements, comme la maternelle, au plus près de la Seine, tandis que les activités sont placées derrière. Cela permet de faire écran entre les voies ferrées et les logements. Quant au nouveau boulevard urbain, il passe entre les immeubles de bureaux et d'activités et les programmes de logements. Entre le fleuve et les logements, un parc paysager est prévu”. Côté logements, plus de 500 sur les 850 prévus seront livrés courant 2008. Le quartier illustre la “règle des trois tiers”, avec une offre se partageant entre logements en accession et en locatif, dont une partie de logement social. Architecture contemporaine, lignes épurées et beaux volumes sont au menu, et pas seulement pour les logements du quartier du Port : il suffit de regarder la belle façade végétalisée de l'Imprimerie Nationale pour apprécier la qualité architecturale qui prime dans la Zac.


Selon le maire, la moyenne des prix évolue dans ce quartier entre 3 300 et 3 500 €/m2. Nexity Apollonia, qui réalisera 260 logements en deux programmes dans le quartier, propose actuellement 68 logements en accession, 34 en PLS, 49 en PLUS – dont la gestion est confiée à la SA d'HLM Immobilière 3 F – et 630 m2 de commerces en pied d'immeuble. Les 3-pièces en accession débutent à 202 000 € pour 56 m2.


Port Royal, la réalisation signée Meunier Habitat, compte 128 logements, dont 60 en locatif PLUS et PLS – gérés par la société d'HLM Logis Transports – et qui devraient être livrés début 2008. Le 3-pièces se situe sous la barre des 200 000 € pour 59 m2. Expansiel Promotion et l'Opac 94 sont par ailleurs associés pour un programme de 141 logements, dont 72 en accession et 69 en locatif aidé, livrables en 2008.


Seine et Parc.


En passant sur l'autre rive, on aborde le quartier Seine et Parc, développé par Federal SA, en association avec Rivoli Promotion et Sogeprom. “Nous sommes arrivés sur un site abandonné, avec des friches et une route dangereuse, mais qui bénéficiait de la présence de la Seine et juste derrière, de celle du Parc départemental de 150 hectares. Cela valait le coup de résoudre toutes les difficultés, comme celles que posait la pollution du terrain, la loi sur les risques d'inondation, ou le fait que le foncier se partageait entre quatre propriétaires, dont deux privés” raconte Nigel S. Atkins, président de Federal SA.


L'obstination paye : l'association entre plusieurs promoteurs (Sogeprom, Rivoli Promotion, Federal SA, France Terre et le groupe Arcade) donne aujourd'hui un quartier résidentiel entre vert et bleu, qui comprend des petits collectifs et des maisons individuelles. “Nous avons conçu le quartier pour que les bâtiments descendent du parc vers la Seine, afin de dégager la vue sur le fleuve pour tous. Les maisons individuelles sont donc les plus proches du fleuve. La perspective est ainsi dégagée et nous avons dessiné une artère de circulation au milieu du quartier, qui relie la Seine au parc” explique Jean-Yves Simoneau, du cabinet d'architectes qui a conçu le projet.


On retrouve à Seine et Parc la volonté de mixité sociale de la mairie, avec un petit collectif de logements sociaux et une résidence sociale. En accession libre, les Résidences Canaletto et Palladio, signées France Terre, comptent plus de 100 logements, tandis que le Quai des Doges, réalisé en collaboration par Rivoli Promotion et Sogeprom, regroupe 45 appartements.


Du côté des maisons, Les Rives de Seine, signées Arcade, proposent 24 maisons de ville, tandis que les Jardins de Seine, qui associent Rivoli Promotion et Sogeprom, comptent 14 maisons individuelles. “Le quartier remporte un succès incroyable : tout est vendu” se réjouit Nigel S. Atkins. Moins proche du centre-ville que le quartier du Port, Seine et Parc est aussi moins cher, avec des prix moyens tournant autour de 3 100 à 3 200 €/m2. Un succès qui a donné des idées au groupe de Nigel S. Atkins : Federal SA est effectivement à l'origine d'un projet de lofts, toujours dans le quartier des Gondoles, où se trouve Seine et Parc, mais cette fois-ci au nord.


Quartier Chantereine.


Il faut quitter les rives de Seine et aller vers le nord de la ville pour aborder le quartier Chantereine, où la libération des terrains détenus par Gaz de France offre des perspectives de nouveaux logements, au sein d'un quartier agréable. Les 38 ha du parc d'activités Val de Seine, réalisé par Nexity Foncier Conseil, se font parc paysager pour les habitants, avec une coulée verte où piétons et cyclistes sont les bienvenus.


Les programmes en cours de réalisation dans ce quartier représentent 170 logements, livrables entre 2006 et 2007. Sur les 4 hectares supplémentaires que Gaz de France devrait libérer prochainement, 150 nouveaux logements, une nouvelle crèche et un grand espace vert devraient voir le jour à l'horizon 2009-2010. Pour l'heure, les deux petits immeubles des Terrasses du Parc, signés Immobilière Promex, en association avec Sogeprom et Rivoli Promotion, commercialisent 36 appartements, tandis que les Contemporaines du Parc, des mêmes promoteurs, proposent 28 maisons de ville. Comme dans les autres quartiers, l'équilibre entre logements en accession libre et logements sociaux est respecté ici, avec une résidence sociale et un programme signé Logement & Ville dont les 45 logements en accession sociale sont déjà pratiquement tous commercialisés.


Quartier du Docteur Roux.


Toujours au nord de Choisy-le-Roi, le quartier du Docteur Roux se transforme, à partir de la rénovation et de l'extension du Conservatoire des Arts. L'enjeu dans ce quartier était d'étoffer et de diversifier l'offre de logements, de faire venir des commerces en pied d'immeuble et de faire disparaître la rupture entre ce quartier et le centre-ville. La Zac confiée par la ville à l'Opac 94 en 1993 a créé une dynamique qui a débordé son périmètre et encouragé plusieurs opérations sur le boulevard Stalingrad. 150 logements sont livrables d'ici l'année prochaine et 120 nouveaux logements sont prévus à l'horizon 2009-2010. Les programmes associent locatif social et accession à la propriété, sous l'égide de l'Opac 94 et du groupe Expansiel.


Quartiers sud.


Retour au sud de Choisyle- Roi, où la mairie a engagé la restructuration profonde de l'urbanisme. Ainsi, les 671 logements du grand ensemble Les Navigateurs entrent en phase de réhabilitation cette année, avec création d'aires de jeux, restauration des voies de circulation, de l'éclairage et du mobilier urbain. Tout proche, le quartier Pelloutier sera doté d'un nouveau centre commercial et de 270 logements neufs organisés en petits collectifs conjuguant locatif et accession à la propriété libre ou sociale. Quant à la zone des Hautes-Bornes voisine, elle sera dotée d'un grand espace vert paysager, le stade étant déplacé et agrandi. L'Opac 94 y complètera l'offre résidentielle en construisant 315 nouveaux logements.


Services