Des prêts autour de 2 %

Les récentes annonces de la Banque centrale européenne vont contribuer à faire baisser le coût des prêts immobiliers très bas.

Des prêts autour de 2 %
Des prêts autour de 2 %

C’est exceptionnel. Et c’est du jamais vu. En tout cas depuis que l’Europe est en place. Au travers de son président Mario Draghi, la Banque centrale européenne (BCE) a lancé un programme de rachat massif d’actifs de 60 milliards d’euros par mois, courant de mars 2015 à fi n septembre 2016. Première conséquence : l’OAT 10 ans qui sert de référence à la plupart des taux fixes est passé à 0,55 %. Ces mesures de soutien pour relancer l’économie dans la zone euro envoient un signal fort à destination des banques : il va falloir prêter plus. Ce qu’elles devraient faire, car la faible rentabilité des produits d’épargne ne suffi ra pas à servir de boosteur pour aller à la pêche aux nouveaux clients. Avec d’ores et déjà l’assurance pour elles d’emprunter très bas avec des marges confortables et des objectifs en termes de crédit immobilier très ambitieux pour l’année 2015, les banques pourront continuer à pratiquer des taux fixes moyens autour de 2,30 % (voire 2 %, au vu de ces indicateurs positifs). À condition de posséder les 10 % d’apport nécessaire aux frais supplémentaires à l’achat d’un bien et au regard de la correction des prix immobiliers qui a déjà eu lieu, devenir propriétaire en 2015 devrait donc devenir vraiment très séduisant.