BUSSY SAINT-GEORGES

Ces 20 dernières années, plus de 8 000 logements ont vu le jour sur Bussy Saint-Georges, sur le secteur 3 de Marne-la-Vallée. Certains se trouvent dans l'enceinte même d'un superbe golf. Aujourd'hui, les constructions continuent de plus belle. 800 nouveaux logements sortent encore de terre chaque année. La proximité de la nature ne cède pas au développement urbain. En plus de ses 80 hectares d'espaces verts et 5 000 arbres plantés à travers la ville, le parc urbain traversera bientôt la ville d'ouest en est. À son extrémité orientale, le parc du Génitoy sera achevé dès 2006. C'est tout autour de ce nouvel espace que se développent les programmes actuellement. Dans le quartier résidentiel des Cents- Arpents, de nombreuses réalisations sont en cours, dont le domaine de Flore et la Villa Trévise, deux résidences de standing réalisées par France-Pierre.

BUSSY SAINT-GEORGES
BUSSY SAINT-GEORGES

Sur ce secteur, la dernière-née est signée Marignan. Baptisée Charmensay, elle offrira un ensemble de prestige, avec 125 maisons de 127 à 189 m2² sur de belles parcelles. Une première tranche de 44 maisons a été lancée cet été à partir de 400 000 €. "Vivre à Charmensay, c'est vivre dans un parc, insiste le commercialisateur, Mêmes atouts verts pour L'immobilière de France.


Avec Villa Côté Parc, le promoteur annonce : "un domaine entièrement clos de grilles et intégré au parc, organisé autour d'un espace privé paysager, planté de nombreux arbres et arbustes". Seize maisons sont proposées, entre 255 000 et 320 000 € et 51 appartements, à partir de 102 000 € pour un studio. Les prix grimpent à 276 000 € pour un 5-pièces en duplex. 60 % des produits se sont déjà envolés. Enfin, après le succès de O Vert de Bussy Saint-Georges, dont il reste moins de 20 appartements à vendre dans le centre, Bouygues Immobilier arrive lui aussi sur les Cents-Arpents avec un nouveau programme : 125 maisons de 125 à 160 m2, vendues 3 000 €/m2 en moyenne. "Un soin tout particulier sera porté à l'architecture, précise George Sousa, directeur commercial chez Bouygues Immobilier. Et certaines maisons d'architecte sont inclues au programme. Plus de 40 % de la surface totale du programme seront composés d'espaces verts".


BUSSY SAINT-GEORGES DIVERSIFIE SON ÉCONOMIE


La ville phare du secteur 3 de Marne-la-Vallée entretient plus que jamais son image de ville à la campagne avec le démarrage de la deuxième tranche de la grande promenade Jacques Detout qui traversera à terme toute la ville. Elle intensifie néanmoins son développement économique. "Celui-ci reposait essentiellement sur des activités de proximité ou de logistique, explique Samuel Pereira-Sousa, responsable de l'urbanisme à la mairie de Bussy Saint- Georges. Nous entrons maintenant dans une phase de diversification avec le développement d'une zone de bureaux sur 10 000 m2 SHON (surface hors œuvre nette) à l'entrée de la ville depuis l'autoroute et 5 000 m2 dans le centre. Nous accueillerons notamment des prestataires de services en informatique ".


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur