Bientôt, un béton capable de se régénérer tout seul

VIDEO. Partout dans le monde, des chercheurs travaillent à l’élaboration d’un béton intelligent, capable de se réparer. Tour d’horizon des dernières innovations.

Bientôt, un béton capable de se régénérer tout seul
Bientôt, un béton capable de se régénérer tout seul

Le béton n’a pas fini de faire parler de lui dans la construction. Il pourrait même  connaître, dans les années à venir, une révolution majeure. Des scientifiques du monde entier travaillent à la création d’un béton intelligent, capable de se régénérer aussi vite que certains super héros. L’université de Victoria, au Canada, vient par exemple de déposer un premier brevet sur un matériau de cette nature. Pour qu’il s’auto-répare, les chercheurs ont inséré dans le béton des micro capsules qui, au contact de l’eau, libèrent un agent qui colmate la brèche naissante. De quoi faire naître une génération de bâtiment durable.


Les Etats-Unis innovent également sur le sujet. L’université américaine du Nebraska, la Lincoln Nebraska University, vient de mettre au point un béton capable d’aspirer la neige et le givre et de conduire l’électricité grâce  à l’introduction de copeaux d'acier et de particules de carbone. "Lorsqu'il est connecté à une source d'alimentation, la résistance électrique dans le béton va produire de la chaleur et se propager à la surface du béton pour faire fondre la neige et la glace" explique le professeur Tuan, à l’initiative de cette découverte,  au Huffington Post. Le matériau est déjà commercialisable et se vend aux alentours de 211 € le mètre cube.

Le Vieux Continent n’est pas en reste en matière d’innovation. L’an dernier des chercheurs hollandais présentaient un béton qui se régénérait à l’aide… de bactéries. L’université belge de Gand, travaille également sur techniques similaires, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. De quoi changer notre manière de construire et penser les bâtiments dans les années à venir.






Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur