Bénéficiez des avantages fiscaux du Pinel !

Plus souple que le dispositif Duflot, le Pinel offre notamment des réductions d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 % du prix du bien. Voici tout ce que vous offre ce type de placement.

Bénéficiez des avantages fiscaux du Pinel !
Bénéficiez des avantages fiscaux du Pinel !

Vous estimez payer trop d’impôts et vous rêvez d’en faire baisser la note. De ce point de vue, le dispositif Pinel vous ouvre des perspectives. À condition de ne pas vous cantonner à la réduction d’impôt et de faire un choix éclairé. À quoi sert, en effet, d’avoir une réduction d’impôt si vous ne parvenez pas à louer dans de bonnes conditions et que votre placement vous fait perdre de l’argent par la suite ? On l’a déjà dit, l’emplacement reste un critère essentiel. Cela précisé, fiscalement, l’investissement dans un logement neuf sous le régime Pinel est très attractif. D’autant qu’il est beaucoup plus souple que son prédécesseur le Duflot.


Jusqu'à 63 000 € de réduction d'impôt


Avec le Pinel, vous pouvez en effet bénéficier d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % du montant de votre investissement, selon la durée de location choisie, cette réduction étant toutefois limitée à deux plafonds, un plafond de prix au m2 de 5 500 € et un plafond global de 300 000 €. Si vous optez pour une durée d’engagement de 6 ans, l’avantage fiscal sera donc de 12 %, soit 36 000 € au total et 6 000 € de réduction possible par an. Si vous investissez sur 9 ans, la réduction d’impôt pourra atteindre 54 000 € et sur 12 ans, 63 000 €. L’économie d’impôt est donc très appréciable. D’autant que s’y ajoutent d’autres avantages, la possibilité d’investir dans deux biens chaque année (dans la limite de 300 000 €) et de louer, sans perdre l’avantage fiscal, à quelqu’un de votre famille (ascendant ou descendant).


Un zonage géographique élargi


Du côté des conditions de location, le Pinel reprend le même mécanisme que l’ancien Duflot. Les plafonds de ressources et de loyer, imposés mais modulés selon la superficie du bien, continuent de varier en fonction de la zone géographique dont dépend le bien. Rappelons que pour bénéficier du Pinel, il faut investir dans les zones éligibles (A bis, A et B1, la zone B2 étant accessible sur dérogation seulement). Ce zonage est important puisqu’il définit, notamment, les plafonds de loyer que vous pourrez pratiquer.


 

PLAFONDS DE LOYERS DE BASE
(sans coefficient multiplicateur)
Zones (1) Plafonds de loyer au m2
A bis
16,82 €
A
12,49 €
B1
10,06 €
B2 (sur dérogation)
8,74€

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur