Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine : la nouvelle donne ?

Regroupant désormais trois anciennes régions, ce vaste territoire devra prendre ses marques.

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine : la nouvelle donne ?
Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine : la nouvelle donne ?

Ce nouveau territoire regroupe désormais 5,5 millions d’habitants (6e au classement des régions). Sa croissance démographique faible (+ 4 %) la place avant-dernière du tableau. Avec un PIB de 149 milliards d’euros elle se classe 7e des 13 régions. Souffrant d’une croissance économique faible, de 0,4 % par an, elle affiche un taux de chômage de 10,4 %. Il est vrai qu’elle bénéficie de la proximité de l’Allemagne, de la Belgique et du Luxembourg, ce qui permet à plus de 160 000 salariés de travailler hors de nos frontières.


Essentiellement industrielle, la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine a entamé une reconversion dans les technologies de pointe. Et, comme le souligne une étude du Crédit foncier, « elle joue un rôle clé dans le commerce avec ses voisins européens, en particulier l’Allemagne ». En matière d’immobilier, Strasbourg est désormais la capitale de cette super-région.


Dans le neuf, l’activité est dopée par le retour des investisseurs (+ 26 % sur un an). Leur part sur les ventes atteint désormais 60 %. Pourtant, le marché a souffert d’une offre très importante qui se résorbe peu à peu, représentant 16 mois de vente. Les prix oscillent entre 3 100 et 3 500 €/m2 pour des programmes classiques, mais peuvent grimper jusqu’à 5 000 €. Le même constat est visible à Reims, tandis que Metz et Nancy offrent des prix plus doux, allant de 2 800 à 3 700 €/m2.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur