Acheter malin dans le neuf

Malgré la pénurie de nouvelles constructions, il existe de réelles opportunités et de solides projets dans le domaine résidentiel. Enquête au coeur de la région capitale.

Acheter malin dans le neuf
Acheter malin dans le neuf

Sur les anciens terrains de Renault à Boulogne, le long du futur tramway La Défense/pont de Bezons ou au coeur de la Plaine Saint-Denis, une forte dynamique s'est instaurée en petite couronne, le territoire promis au desserrement de la capitale. La tranquille grande couronne s'est, elle aussi, mise en mouvement, entre autres à Massy et même dans le nouveau quartier de l'hôtel de ville d'Evry. En 2010, comme chaque année, le nombre, estimé indispensable, de 70 000 logements neufs, n'a pourtant pas été atteint.


Au terme du 3e trimestre, seuls 39 000 logements ont été mis en chantier. Il y a donc des efforts à fournir dans le domaine de la construction francilienne.



L'avenir du grand Paris


Sujet crucial, quelle sera la configuration du Grand Paris ? On discute, on débat, on se chamaille, mais c'est déjà un progrès dans cette région habituée à la somnolence de certaines localités.


Le débat public, qui implique tous les Franciliens, doit continuer jusqu'à la fi n du mois sur le sujet majeur des transports en commun à créer, et l'on devrait aboutir à une ébauche du futur tracé du métro vers le milieu de l'année.


Deux projets sont en lice : celui du Grand Paris, métro express de grande couronne, et celui d'Arc Express, ligne s'arrêtant dans un bon nombre de stations de proche banlieue. Un troisième projet est venu s'ajouter en dernière minute : celui de l'atelier international du Grand Paris, structure nouvelle composée des dix équipes d'architectes consultées précédemment sur la future métropole. Ce projet, présenté à la presse mi-novembre, est peut-être un peu tardif. Pour autant, ses perspectives ne manquent ni d'audace, ni de bon sens. Il s'agit de répondre à l'urgence en utilisant au maximum l'existant, par exemple en créant un métro aérien surplombant les autoroutes, où le foncier serait moins coûteux qu'au sol. Ce type de scénario à l'air libre aurait également le mérite, comme on le souligne à l'atelier, de « mettre en scène la découverte du paysage francilien ».



Clichy-Batignolles au vert


Les petits prix immobiliers ne sont pas le fort de Paris. Jamais le marché ancien n'avait atteint de tels sommets : au 3e trimestre 2010, il a franchi la barre symbolique des 7 000 e/m2 de moyenne. En dix ans, le m2 a augmenté de 91 % à l'achat et de 42 % à la location, selon les études de la mairie. En parallèle, le marché neuf de l'accession demeure anémique, et tourne autour de 8 600 e/m2. Les petites surfaces partent très vite, acquises à titre d'investissement ou en guise de pied-à-terre. Les appartements de belle taille restent plus longtemps dans les bureaux de vente, mais finissent par trouver preneur. À Paris, tout se vend, remarquent généralement les promoteurs. Fort de ce constat, Vinci Immobilier lancera trois résidences à partir de ce printemps dans l'écoquartier Clichy-Batignolles, où siègera la cité judiciaire.


Pénurie d'offre et prix élevés : ces deux grands classiques de la crise immobilière, font du logement un véritable casse-tête pour les Parisiens.


Ainsi, chaque année, plus de 40 000 demandes sont déposées dans le parc social, dont une large part émane de non-Parisiens. Pour corser le problème, un léger regain démographique se fait sentir et on compte 10 000 familles supplémentaires en huit ans, population rare sur ces terres du studio.


L'heure étant au futur Programme local de l'habitat 2011-2016, la mairie propose plusieurs solutions, dont l'élargissement du PPR (Prêt parcours résidentiel) aux communes voisines. Ainsi, s'il le souhaite, le locataire d'une HLM parisienne bénéficiera d'un PPR spécifique pour accéder à la propriété dans certains programmes, par exemple celui de Plaine Commune. Autre recours, sujet à moult remous, la majorité municipale souhaite l'encadrement des loyers privés à la relocation et la mise en oeuvre « systématique » des réquisitions d'immeubles vacants.



À l'ouest, du nouveau


À Boulogne, face à l'île Seguin, les premiers habitants du Trapèze se sont installés dans les lieux. Une partie du parc de Billancourt a ouvert au printemps, mais les chantiers connaissent encore une lourde activité. Les immeubles de Rives de Seine ont pratiquement fait le plein d'acquéreurs.


Cependant, Reflets en Seine, le dernier lancement initié par Nexity, comportait une quarantaine de biens disponibles en BBC, à la fin du mois de novembre dernier (8 300 e/m2 environ pour un 2-pièces). Issy a lancé deux écoquartiers en 2010 : 1 500 appartements à FortdIssy.com et 370 aux Bords de Seine, à l'emplacement de l'ancienne usine Tiru (voir l'encadré « Trois questions à André Santini »). Les résultats commerciaux battent des records. Bouygues Immobilier a cédé 360 appartements du Fort à 6 600 e/m2 avec parking, à peu près toute son offre mise en vente depuis mai. Dans le Bords de Seine, BNP Paribas Immobilier réalise environ 30 ventes par mois, de 6 910 e/m2 hors parking à 7 300 e/m2 avec stationnement.


Levallois assiste à la percée du haut de gamme, comme ce projet de 26 appartements à l'esprit loft, né de la réhabilitation d'un ancien immeuble (Pitch Promotion).


Les prix s'envolent : 8 700 e/m2 de moyenne dans le 136 de BNP Paribas Immobilier, mais à proximité du métro, avantage à la parisienne.



Versailles a la cote


Belles prestations et bons emplacements aussi dans les Yvelines.


Sur le site de l'ancien hôpital Richaud de Versailles, le projet d'Ogic s'est presque intégralement écoulé dès l'ouverture de la vente. Pourtant, les prix ne sont pas particulièrement doux : 8 600 e/m2, parking inclus, au sein des bâtiments historiques, et 7 600 e/m2 dans la partie contemporaine. Le programme a séduit un peu de Parisiens et beaucoup de Versaillais, qui ont revendu leur maison pour vivre en paix dans un appartement sans travaux. Une seconde tranche est attendue au printemps. Dans la série des produits rares, Kaufman & Broad fi nalise la commercialisation d'un projet à Croissy-sur-Seine, à côté de Chatou (7 100 e/m2 et BBC), et le groupe Accueil investit Saint-Germain-en-Laye.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur