Acheter dans le neuf : avez-vous pensé au prêt relais ?

VIDEO. Comment utiliser ce prêt ? Quels sont les risques ? Les avantages ? Mode d’emploi.

Acheter dans le neuf : avez-vous pensé au prêt relais ?
Acheter dans le neuf : avez-vous pensé au prêt relais ?

1- A quoi sert le prêt relais ?


Il s’agit d’un mode d’emprunt utile pour vendre tout en achetant. Le banquier accorde au futur acquéreur une avance sur le bien qu’il compte vendre. Une fois le bien cédé, le particulier n’aura plus qu’à rembourser cet emprunt. La somme prêtée par l’établissement dépend de sa politique commerciale. Mais sachez que plus vous serez près du compromis de vente et plus le prêt sera important.


Une fois le banquier contacté, un professionnel de l’évaluation immobilière détermine la valeur exacte du logement et lui fournit ces informations afin qu’il puisse vous prêter.

Bon à savoir : fiez-vous à l’expertise immobilière la moins positive. Ainsi, si le logement se vend plus cher, vous serez assuré de rembourser sans problème le prêt.

2- Quelles sont les caractéristiques du prêt relais ?


Généralement, le montant alloué s’élève à 60 % voire 80 % de la valeur du bien. La durée du prêt excède rarement les 2 ans. La banque est ensuite en droit d’exiger un remboursement immédiat de la somme délivrée, même si le vendeur n’a pas trouvé preneur.

Bon à savoir : Cet emprunt pourra ensuite être associé à un autre prêt bancaire.

Les taux d’intérêt sont, quant à eux, équivalent à ce qui se trouve sur le marché, donc sous les 2 % actuellement.


3- Comment se déroule le remboursement ?


Vous pouvez soit opter pour un règlement en différé partiel, c’est-à-dire un remboursement mensuel des intérêts, frais d’assurances compris. Le remboursement du capital se fera au moment de la revente du bien ancien.


Soit pour un règlement en différé total. Le remboursement englobe, au moment de la revente du bien, le solde du capital et les intérêts d’emprunt.






Bon à savoir : dans le cas d’un différé total, le montant à solder est nécessairement plus important

4- S’agit-il d’un mode de prêt risqué


Il existe deux risques majeurs. Le premier, c’est de ne pas avoir réussi à revendre le logement dans les deux ans. Le second, c’est d’avoir surévalué le prix du bien. Car plus le montant accordé par la banque est important, et plus en cas de remboursement différé partiel les mensualités sur le crédit à rembourser seront importantes, alors même que le logement n’aura pas encore été vendu.

Attention : si le prêt relais n’est pas remboursé, l’emprunteur est directement inscrit au fichier des incidents de remboursement de crédit au particulier. N’hésitez donc pas à contacter votre banquier pour exiger un délai si vous sentez que la vente sera plus longue que prévue.