3 QUESTIONS À PHILIPPE LAVAUD, Maire de Saint-Cyr-L'Ecole

"Des logements de qualité et de vie, en accession pure"

3 QUESTIONS À PHILIPPE LAVAUD, Maire de Saint-Cyr-L'Ecole
3 QUESTIONS À PHILIPPE LAVAUD, Maire de Saint-Cyr-L'Ecole

Indicateur Bertrand : La production immobilière a augmenté sur votre commune. Quelle est votre politique à l'égard des promoteurs ?


Philippe Lavaud : Les travaux ont commencé il y a deux ans et demi. En trois ans, 800 à 900 logements auront été construits sur Saint- Cyr-l'Ecole. En 2006, 150 à 200 logements seront entrepris. En 2007, le rythme devrait ralentir pour reprendre après les élections. Nous demandons aux promoteurs de favoriser les grands logements pour attirer les familles. Les logements sociaux représentent encore 44 % de l'habitat. Avec la construction d'un parc privé de qualité et des réhabilitations, nous voulons rééquilibrer la donne en faveur d'une plus grande mixité sociale. L'objectif n'est pas non plus d'accueillir davantage d'investisseurs. Nous aimerions que les achats destinés à la location représentent environ 5 % des acquisitions.


I. B. : Le quartier du Parc de l'Abbaye est en pleine restructuration. Quels sont les enjeux de ces travaux ?


P. L. : Nous nous sommes lancés dans une reconfiguration et un recentrage du centre-ville. Avec l'aménagement du quartier du Parc de l'Abbaye, Saint-Cyr-l'Ecole va avoir un vrai cœur de ville, avec une mairie annexe, une crèche, une bibliothèque, etc. Ce sera un endroit agréable, dans lequel il fera bon vivre avec des enfants. Il faut reconnaître qu'un tel lieu manquait à notre ville.


I. B. : Quels sont les autres projets importants ?


P. L. : Nous sommes en pourparlers avec ADP (la société Aéroports de Paris) pour l'acquisition des 24 hectares de terrains de la base aérienne. Une fois les terrains acquis, la dépollution du site et la relocalisation des 122 logements sur la base, nous souhaitons que 1 100 logements y soient construits assez rapidement. Les promoteurs vont bientôt pouvoir se positionner. Là aussi, nous favoriserons la qualité et des surfaces familiales. Deux hectares seront réservés pour 500 studettes à destination des célibataires géographiques d'ADP, 10 hectares seront consacrés à la promotion privée. Le reste sera destiné à l'activité économique, en bordure de la ZAC Santos-Dumont déjà dédiée au commerce et à l'équipement de la personne. Nous avons en outre durci le PLU (Plan local d'urbanisme) au niveau des artères principales. Nous souhaitons la construction d'autres logements de qualité et de vie, en accession pure.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur