3 questions à Jean-Luc Moudenc

Maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole

3 questions à Jean-Luc Moudenc
3 questions à Jean-Luc Moudenc

Quelle sera la politique de Toulouse Métropole en matière d’urbanisme ?


Nous voulons un urbanisme équilibré et un logement pour tous. Il est fondamental que cette politique devienne une compétence essentielle de la métropole. Ce qui sera le cas au 1er janvier 2017. Ainsi, en matière d’urbanisme, le périmètre d’action est désormais plus large, plus global. Il s’agit de travailler ensemble sur de grands projets d’avenir, comme la mise en place des premiers outils métropolitains, tels que le PLU. Dans ce cadre, les opérations d’aménagement sont en phase active, les PLU concernés sont modifiés pour y intégrer des outils de mixité sociale. Enfin, du foncier est mobilisé par les bailleurs via le droit de préemption urbain pour produire des logements sociaux en construction neuve ou en rénovation.


 


Quels sont les grands projets pour 2015 en matière d’habitat ?


Deux projets sont incontournables en cette année 2015. Il s’agit de la modification et la promulgation du PLH pour avril (en cours de finalisation), pour une validation en conseil de la métropole. Le second projet est celui du développement de nouveaux bassins de vie pour répondre aux besoins de la population de Toulouse Métropole en croissance. En e" et, de nombreuses communes envisagent de construire plus de logements en périphérie au-delà même de la zone « intense ».


 


Quelle place donner à la primo-accession à la propriété ?


L’aide à la primo-accession est un levier essentiel pour les jeunes ménages désireux de devenir propriétaires. Cette aide est aussi un soutien significatif à la construction de logements neufs. Au-delà des aides nationales, la ville de Toulouse va mettre en place le PAT (Pass accession toulousain), prêt à taux zéro qui prendra la forme d’une avance remboursable. D’autres communes de la métropole ont un système équivalent comme à Colomiers. Cependant, nous n’avons n’a pas encore d’outil généralisé. Le système toulousain ne sera ni imposé ni généralisé aux autres communes, car il s’agit d’un outil adapté, conçu pour répondre aux besoins spécifiques de Toulouse, et qui ne sera pas forcément transposable aux autres communes.

Services