3 Questions à Inji Lecuyer - Responsable marketing au Crédit Foncier

"Nous ne faisons pas de ségrégation d'âge pour les crédits"

3 Questions à Inji Lecuyer - Responsable marketing au Crédit Foncier
3 Questions à Inji Lecuyer - Responsable marketing au Crédit Foncier

Indicateur Bertrand : Quels conseils donnez-vous aux seniors qui cherchent à emprunter ?


Inji Lecuyer : Pour les seniors, l'accès aux prêts de très longue durée n'est généralement pas nécessaire. Souvent, ils empruntent sur une courte durée. Ainsi, l'emprunteur qui a 60 ans et qui désire emprunter sur 15 ans pourra passer par un contrat "senior" qui lui donnera plus de souplesse en terme de durée de remboursement, puisqu'il ne peut plus bénéficier du contrat d'assurance "groupe". De plus, s'il en a la possibilité, l'emprunteur peut avoir intérêt à concentrer son effort de remboursement sur 10 ans de façon à pouvoir rester dans le cadre du contrat "groupe", ce qui est moins coûteux.


I. B. : Quelles solutions proposez-vous aux seniors qui cherchent à acquérir leur résidence principale ?


I. L. : Deux aspects doivent être considérés : le crédit et l'assurance décès invalidité. Premier aspect, le crédit. Dans ce domaine, nous ne faisons aucune ségrégation. Quel que soit son âge, l'emprunteur qui vient nous voir peut accéder à toute notre gamme de crédits. Il peut opter pour une formule à taux fixe ou révisable, une formule à paliers, bénéficier d'échéances modulables...Autant de souplesses qui permettent de répondre à toutes les problématiques. Deuxième aspect, l'assurance liée à tout crédit immobilier qui s'attache à donner une sécurité à la banque comme à l'acquéreur. Dans ce domaine, le contrat "groupe" que nous avons négocié avec une compagnie d'assurances, oblige l'acquéreur à souscrire avant sont 65e anniversaire et à rembourser avant son 70e anniversaire. S'il s'agit d'un investissement locatif en financement in fine, notre contrat permet de rembourser jusqu'au 75e anniversaire. L'assurance qui couvre le décès et l'invalidité mais aussi l'incapacité temporaire de travail, coûte 0,384 % du capital emprunté. Pour ceux qui n'entrent pas dans ces critères, nous proposons également une assurance "senior" négociée avec le groupe Axa.


I. B. : Quelles en sont les modalités et quel est le coût de l'assurance ?


I. L. : Chaque dossier est étudié au cas pas cas et le coût dépend, bien évidemment, du risque pris. De nombreux paramètres entrent en ligne de compte : l'état de santé bien entendu, mais aussi le montant du crédit et sa durée de remboursement. Lorsque le coût en est trop élevé, nous acceptons d'autres garanties, par exemple le nantissement de contrats d'assurance-vie qui vient alors se substituer à l'assurance décès.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur