3 questions à Didier Guillaume, maire de Choisy-Le-Roi

Le maire de Choisy-le-Roi répond à Explorimmoneuf

3 questions à Didier Guillaume, maire de Choisy-Le-Roi
3 questions à Didier Guillaume, maire de Choisy-Le-Roi

Explorimmoneuf : Où en est le renouvellement urbain de Choisy ?


Didier Guillaume : Nous avons bénéficié d’une convention Anru 1 assez importante qui nous a permis de rénover les quartiers sud et le centre-ville. Historiquement, le centre a été construit sur dalles dans les années 1960. Nous l’avons retravaillé en intégrant davantage d’espaces de promenade. Dans le cadre de l’Anru 2 et dans la perspective de la mise en service du tramway T9 en 2020, entre la porte de Choisy et Orly, nous poursuivons la rénovation de ces quartiers.


Quel est votre rythme de construction ?


L’État nous demande 400 logements neufs par an, mais notre production se situe un peu au-dessous, aux alentours de 380 à 390. L’objectif est de parvenir à 3 000 en 2021. Pour garder un équilibre, nous partageons nos constructions en trois tiers entre le logement social, l’accession à la propriété et le locatif libre. Nous sommes attentifs à la typologie des appartements, car les jeunes ont besoin de 2-pièces et les familles surtout de 4-pièces. Cela demande de moins privilégier le 3-pièces, dont la chambre de 9 m2 est trop petite pour plusieurs enfants. Nous tenons à ce que les prix soient abordables, entre 3 200 et 4 500 €/m2. Il nous importe aussi de mieux répartir les logements sociaux, car Choisy est hétérogène, partagée entre des quartiers pavillonnaires et d’autres résidentiels ou constitués de grands ensembles. Dans le cadre de la communauté d’agglomération qui nous lie à Vitry et Ivry, nous souhaitons des logements spécifiques pour jeunes actifs, étudiants, personnes âgées, ainsi que des résidences sociales. Nous réfléchissons à des produits innovants, par exemple pour les couples qui se séparent et dont l’un des conjoints cherche en urgence un logement.


La ville gagne-t-elle de nouveaux habitants ?


iNotre population a fortement augmenté depuis dix ans. Choisy a des atouts : proximité de Paris, deux gares RER, 25 % d’espaces verts… Nous bataillons pour accompagner la production de logements par des développements économiques et des équipements, comme une nouvelle voie pour traverser la Seine. Nous n’avons qu’un pont, sur une étendue de 3 km. Paris en compte un tous les 300 mètres…

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur