La gestion locative

Par faute de temps ou afin de vous éviter des tracas, vous souhaitez confier la gestion de votre bien immobilier neuf. Mais à qui ? Vous avez le choix entre l'agent immobilier ou l'administrateur de biens. Explications.

La gestion locative
La gestion locative

Le mandat de gestion est l'acte par lequel le propriétaire d'un bien (le mandant) donne à une autre personne (le mandataire, qui peut être un agent immobilier, un administrateur de biens...) le pouvoir d'accomplir en son nom plusieurs actes juridiques comme la vente, la gestion d'un bien mais aussi la location.


Vous venez d'investir dans un appartement neuf pour le mettre en location ? Chercher un locataire et gérer la relation au quotidien avec lui peut prendre du temps. Grâce à la gestion locative, vous n'aurez même pas à vous en occuper. Deux solutions s'offrent à vous pour mettre votre acquisition neuve en gestion.


La gestion locative confiée à un agent immobilier


Un agent immobilier propose, à côté de ses services traditionnels d'intermédiaire et de conseil en transactions immobilières de tous types, des services de gestion immobilière, dont la gestion locative. Dans ce cadre, vous pouvez lui confier un mandat de gestion qui fait de lui l'interlocuteur de votre locataire et de votre syndic, contre une rémunération sous forme d'honoraires (un pourcentage des loyers concernés). Il effectuera alors pour vous des prestations telles que : percevoir les loyers, rédiger et émettre les quittances, vous représenter si vous le souhaitez aux assemblées générales de la copropriété, procéder aux appels d'offre pour d'éventuels travaux et assurer leur suivi. Il faut savoir que le métier d'agent immobilier est une profession réglementée. Un agent immobilier doit être titulaire d'une carte professionnelle délivrée chaque année par le préfet, il doit être couvert par une mutuelle qui garantit sa responsabilité professionnelle et doit présenter clairement ses montants d'honoraires.


La gestion locative confiée à un administrateur de biens


Ce professionnel sert d'intermédiaire entre le locataire et le propriétaire pour donner de la fluidité à leurs relations. Pour les propriétaires, il se charge de la parution des annonces, de la rencontre et de la sélection des locataires, de la vérification de garanties présentées. Il assure toutes les démarches liées à l'entrée dans les lieux (signature du bail, état des lieux). Il participe à la valorisation du logement en coordonnant les corps de métier chargés de l'entretien ou de la rénovation. Certains proposent aussi des garanties contre le non paiement des loyers et des charges. C'est lui aussi qui encaisse l'ensemble des sommes dues : loyers, charges, caution et qui veille à la régularité des règlements. Il s'occupe d'établir la révision des loyers selon l'indice de construction et intervient pour le compte du propriétaire pour résoudre les problèmes qui peuvent survenir.


Pour le locataire, c'est un moyen de trouver un logement de qualité, en rapport avec ses capacités financières, un relais efficace vers le propriétaire pendant la durée du bail, en cas de dysfonctionnement d'un équipement ou pour demander au propriétaire d'effectuer les travaux qui lui incombent.


Ce qui doit figurer dans le mandat de gestion locative


Pour exercer ces prérogatives, un administrateur de biens comme un agent immobilier doit obligatoirement détenir un mandat du propriétaire dûment rempli et signé. Le mandat doit obligatoirement comporter :

  • Les identités des parties (mandant et mandataire) et les garanties professionnelles du mandataire,
  • La désignation du ou des biens concernés par le mandat, avec leur situation et description précise,
  • La méthode de suivi des comptes (date des états détaillés, des versements,...)
  • Le  montant des honoraires pour la gestion courante et les éventuels frais supplémentaires,
  • La  mission du mandataire et tous les actes que le mandant lui autorise et lui confie,
  • La durée du mandat et les conditions de renouvellement.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur