Quelles sont les étapes d'un achat dans le neuf?

L’idée d’acheter un bien immobilier neuf a fait son chemin, et, après avoir économisé, vous vous sentez enfin prêt à franchir le pas. Quelles sont donc les étapes clés pour acheter dans le neuf ? Des premiers plans à la remise de vos clés, voici les grandes étapes qui vous attendent lorsque vous vous lancerez.

Quelles sont les étapes d'un achat dans le neuf?
Quelles sont les étapes d'un achat dans le neuf?

Définir le budget pour votre achat dans le neuf

Première étape du projet d'achat, la définition du budget. Votre budget d'achat immobilier dans le neuf comprend le prix d'achat du logement, la TVA et les frais d'acquisition (frais de notaire et taxes). 

Pour un budget de logement neuf, vous devez prévoir le prix d’acquisition (soumis à la TVA) et les frais d’acquisition également appelés frais de notaire (normalement compris entre 2 et 3 %). Ces derniers correspondent à la rémunération du notaire, aux droits d’enregistrement, ainsi qu’aux frais bancaires liés à cette transaction. Il est toujours bon de prévoir une petite marge.

Trouver le bien immobilier neuf

Deuxième étape, la recherche du bien immobilier correspondant à vos critères (emplacement, prix, type de logement, etc.). Pour cela, n'hésitez pas à comparer les programmes et à vous renseigner sur les promoteurs. 

Pour trouver le bien immobilier neuf de ses rêves, il convient le plus souvent de se tourner vers un promoteur ou un commercial. Avec le premier, vous aurez accès uniquement aux biens qu’il bâtit. Concernant le second, vous pourrez disposer d’une offre plus exhaustive, qui peut regrouper les programmes de plusieurs promoteurs locaux, régionaux ou nationaux.

Pour réussir à faire un choix définitif, l’acheteur a la plupart du temps à sa disposition des plans détaillés répertoriant toutes les informations nécessaires : superficie, type de bien, disposition des pièces, extérieurs, etc. Il peut aussi consulter la notice descriptive, pour connaître les prestations et technologies utilisées pour la construction.

Signer le contrat de réservation du logement neuf

Le contrat de réservation représente un contrat de prévente (ou contrat préliminaire) que vous signez avec le promoteur. Ce document répertorie les caractéristiques du bien, son prix de vente, ainsi que les dates prévisionnelles de la signature du contrat définitif. Y est également renseignée la date de livraison du logement.

Lors de la signature de ce contrat, le promoteur demande en général de verser un dépôt de garantie. Ce dernier ne peut excéder 5% du montant d’achat.

Une fois le bien trouvé, vous devrez signer un contrat de réservation avec le promoteur ou le constructeur. Une fois ce document signé, vous pourrez signer l'acte de vente chez le notaire.

Signer l’acte de vente du logement neuf

La signature du contrat de réservation effectuée, vous avez 3 à 6 mois pour retrouver le promoteur chez le notaire afin de signer l’acte de vente définitif.

Ce contrat renseigne :

  • les détails du logement ;
  • les conditions du crédit immobilier ;
  • la garantie de la date d’achèvement des travaux ;
  • l’échéancier des paiements.

Car, effectivement, quand vous achetez un bien immobilier neuf, son paiement se réalise au rythme de sa construction : achèvement des fondations, du gros œuvre, pose du toit, puis des fenêtres, etc. Le dernier versement intervient à sa livraison, au moment de la remise des clés.

Réceptionner le bien et émettre des réserves en cas de défauts

Première étape du projet d'achat, la définition du budget. Votre budget d'achat immobilier dans le neuf comprend le prix d'achat du logement, la TVA et les frais d'acquisition (frais de notaire et taxes). 

Les promoteurs proposent une visite intermédiaire, souvent lorsque les cloisons intérieures sont posées. C’est le bon moment pour vérifier que tout est conforme à ce qui est prévu sur les plans et l’acte de vente. Si vous remarquez des vices de construction ou de finition, vous devez émettre des réserves. Le promoteur est alors obligé de réaliser les travaux nécessaires.

Vous pouvez vous faire assister par un professionnel dans ces vérifications. Si, une fois la remise des clés effectuée, vous constatez des malfaçons, là encore vous êtes protégé.

Vous pouvez faire appel à :

  1. la garantie de parfait achèvement : l’année après la livraison ;
  2. la garantie biennale : 2 ans après la livraison ;
  3. la garantie décennale : 10 ans après la livraison.

Ces garanties contre les vices cachés couvrent le gros œuvre.

infographie etapes achat neuf

Services