Les normes vertes

Comment bien entretenir un logement basse consommation ?

Comment bien entretenir un logement basse consommation ?

Il est possible d’optimiser les performances de son logement basse consommation à condition de l’entretenir. Quelques astuces, simples à réaliser, pour éviter d’avoir recours trop fréquemment à un professionnel.

Quel chauffage adopter ?

Quel chauffage adopter ?

En maison individuelle comme en habitat collectif, la RT 2012 oblige les particuliers à prévoir un recours aux énergies renouvelables (EnR). Pour être en conformité, les constructeurs prévoient donc, désormais, des systèmes de chauffage couplés : chaudière à condensation alimentée par le gaz pour le chauffage de la maison et ballon thermodynamique pour le chauffage de l’eau. Le ballon d’eau chaude peut aussi être solaire. " On arrive à bien les intégrer dans la toiture ", lance François Rouanet. Vous pouvez aussi envisager l’installation d’une pompe à chaleur couplée à un ballon d’eau chaude thermodynamique ou des capteurs solaires. Mais, il faut savoir que la pompe à chaleur coûte plus cher qu’une chaudière à condensation. En outre, " elle nécessite une maintenance importante ", précise Patrick Leleu, président de Géoxia. Il peut aussi être très intéressant d’équiper sa maison d’un poêle à bois ou à granules couplé à un ballon qui  produira de l’eau chaude à partir d’énergies renouvelables. " Le poêle à granules a pris une importance considérable et la filière a du mal à suivre ", poursuit Patrick Leleu. Malgré tout c’est une piste à suivre. " À condition de bien réfléchir à toute la maison et de s’intéresser à la conception bioclimatique ", précise François Rouanet. À défaut, cette solution peut décevoir.

Pensez économie d’énergie

Pensez économie d’énergie

Grâce au Grenelle de l’Environnement, les maisons construites aujourd’hui doivent répondre à des normes sur la consommation d’énergie. Une démarche qui diminue fortement vos charges.

Le BEPOS, un nouveau label expérimental

Le BEPOS, un nouveau label expérimental

La RT 2012 à peine en application, arrive déjà le Bepos, un label sur lequel travaille l’association Effinergie qui récompensera, dans quelques années, les bâtiments à énergie positive. Le Grenelle de l’Environnement et la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments prévoient, en effet, la généralisation des bâtiments qui présenteront un bilan énergétique positif, d’ici à 2020. C’est la raison pour laquelle Effinergie a lancé ce label Bepos-Effinergie 2013, pour l’instant à titre expérimental. Il marque un tournant avec la prise en compte, notamment, du bilan énergétique prévisionnel, calculé sur les consommations d’énergie non renouvelables.

Un nouveau label environnemental

Un nouveau label environnemental

Dans le cadre de la concertation « Objectifs 500 000 » logements, un nouveau label environnemental a été « créé pour valoriser les pionniers » en matière de performance environnementale dans le bâtiment. En plus de l’énergie déjà prise en compte dans le cadre de la Réglementation thermique (RT) 2012, il intégrera à la construction, mais aussi à l’usage du bâtiment, la consommation d’eau, les déchets, l’énergie, le CO2, les émissions de polluants et la préservation de la biodiversité. Pour cinq des organisations professionnelles associées à la concertation « Objectifs 500 000 », ce label doit rester volontaire, et ne pas générer de surcoûts constructifs. Il ne doit pas non plus rendre plus compliquées les conditions d’accession sociale et privée des ménages.

Une mention environnementale

Une mention environnementale

Initialement baptisée Reconnu Grenelle de l’Environnement (RGE), la mention qui permet aux particuliers d’identifier plus facilement les entreprises et artisans qui bénéficient d’une qualification professionnelle en matière de rénovation énergétique, a été rebaptisée Reconnu garant de l’Environnement (RGE) par le ministère du Logement. Cette mention va s’accompagner dès le 1er juillet 2014 de l’éco-conditionnalité des travaux. À compter de cette date, il va devenir obligatoire de s’adresser uniquement à ces professionnels pour bénéficier des aides de l’État – Éco-prêt à taux zéro et/ou Crédit d’impôt développement durable – pour rénover énergétiquement son logement.

Les grandes étapes de la réglementation thermique

Les grandes étapes de la réglementation thermique

Cela fait près de quarante ans que la réglementation thermique a été mise en oeuvre en France. De 1974 à 2013, histoire d’une lutte contre le gaspillage et pour la préservation de la planète.

La labellisation des écoquartiers

La labellisation des écoquartiers

Le label ÉcoQuartier incarne les ambitions du gouvernement en matière d’aménagement durable et veut ainsi récompenser les opérations d’aménagement les plus ambitieuses.

Publicité

EcoQuartiers : Toulouse et Montpellier distinguées

EcoQuartiers : Toulouse et Montpellier distinguées

Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, a présenté les résultats de la première campagne de labellisation nationale ÉcoQuartier lancée en décembre 2012.

Diminuez vos factures d'énergie

Diminuez vos factures d'énergie

Avec un logement neuf construit aujourd’hui, vous consommerez moins d’énergie. Un élément de valorisation également en cas de revente.

Grenoble, Lyon et le label écoquartier

Grenoble, Lyon et le label écoquartier

Lancé en décembre 2012, le label ÉcoQuartier a pour vocation d’encourager, d’accompagner et de valoriser les projets d’aménagement et d’urbanisme durables.

Pour une meilleure qualité de l'air

Pour une meilleure qualité de l'air

Depuis le 1er septembre 2013, les produits de construction ou de revêtements intérieurs doivent afficher leurs émissions de polluants volatils.

Le mois de l'énergie

Le mois de l'énergie

Le 8 octobre, l’Ademe Île-de-France (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) organise, à Paris, les Assises régionales des énergies renouvelables en milieu urbain.

Vérifiez les nouvelles normes en vigueur

Vérifiez les nouvelles normes en vigueur

Depuis le 1er janvier 2013, tout permis de construire d’un logement neuf doit intégrer la RT 2012. Un plus pour ceux qui font construire, leurs maisons devenant ainsi très économes en énergie.

Le logement de demain décrypté

Le logement de demain décrypté

Nearly zone energy building en Europe (NZEB), Passiv’Haus en Allemagne, Minergie A en Suisse, ou Bepos (Bâtiment à énergie positive) en France : dès 2020, le logement consommera très peu d’énergie. Et celle sur site, produite grâce aux énergies renouvelables, devra être supérieure à celle consommée sur l’année.

Du BBC à la réglementation thermique 2012

Du BBC à la réglementation thermique 2012

En 2012, le nombre de demande de labels BBC-Effinergie a continué de progresser (+ 41 %) pour atteindre 3 510 demandes de labellisation : c’est l’une des premières indications apportées par le rapport annuel de Céquami, spécialisée dans la certification et la labellisation de maisons individuelles.