Trois règles pour réussir votre investissement dans le neuf

04/10/2018

Choisir le bon produit, le bon locataire et connaître les avantages fiscaux à votre disposition sont les 3 règles qui vous permettront de réussir votre investissement. Explications.

·

Comme tout investissement, l’investissement locatif dans le neuf présente une certaine part de risques. Heureusement, il existe quelques règles simples qui permettent d’optimiser les chances de réaliser un investissement très profitable. Parmi ces différentes règles, trois se doivent d’être minutieusement respectées.

Réussir un investissement locatif : choisir le bon logement

Ville, quartier, rue, étage, proximité des transports en commun ou d’infrastructures publiques… il existe une multitude de critères à prendre en compte au moment de choisir un logement pour un investissement locatif. Ajoutez-y les critères inhérents au logement (superficie, équipements…) et il devient encore plus complexe de faire le bon choix. En réalité, tout dépend, ou presque, de vos besoins et de vos envies en matière d’investissement locatif.

Trouvez le programme qui vous convient partout en France ici…

Cibler un quartier étudiant à proximité d’une université est un bon moyen d’avoir un locataire à l’année dans les villes où la demande de logements pour les étudiants est forte. Privilégier une villa de standing sur la Côte d’Azur ou dans une zone à fort attrait touristique permet de cibler un autre type de locataire (saisonniers ou ménages aisés).

Réussir un investissement locatif : sélectionner le bon locataire

On peut réaliser le meilleur investissement locatif en matière de logement, encore faut-il dénicher le locataire idéal pour rentabiliser cet investissement. Dans ce domaine, tous recherchent le locataire qui paie ses loyers à la date prévue, qui prend soin du logement et ne commet aucune dégradation, ne vous appelle pas toutes les semaines pour changer une ampoule, etc.

Lors de la mise en location de votre bien immobilier, pensez à demander un ensemble de garanties à votre potentiel locataire. Assurez-vous de la régularité de ses revenus et/ou exigez une caution/un garant. Difficile ensuite de se faire une idée bien précise du comportement du locataire. Fiez-vous à votre instinct ou faites fonctionner votre réseau de connaissances pour louer votre bien à une personne de confiance.

Pas d’investissement locatif réussi sans profiter des avantages fiscaux

L’une des erreurs les plus classiques dans un investissement locatif est de chercher à tout prix la rentabilité maximale. Dans une période où les placements classiques (livrets et plans d’épargne) sont peu attractifs, un rendement supérieur à 3 % pour un bien loué demeure un investissement judicieux. Pour réussir votre investissement locatif dans le neuf, misez plutôt sur les avantages fiscaux qui peuvent vous être accordés.

Les différentes mesures et lois fiscales dans le domaine de l’investissement locatif permettent aux investisseurs de réduire le montant de leurs impôts, de bénéficier de prêts immobiliers avantageux, etc. N’hésitez pas à étudier les différents montages financiers possibles pour identifier l’investissement locatif le plus intéressant selon votre situation.

Nos derniers articles sur ce thème :

Dans la même rubrique

Votre avis nous intéresse

Vos réactions

  • Soyez le premier à commenter cet article.