Investir en Nouvelle-Aquitaine : les 4 points clés

Une économie au beau fixe, un marché immobilier qui progresse, des inégalités territoriales et une grande attractivité : découvrez le portrait-robot de la Nouvelle-Aquitaine afin d’affiner vos choix d’investissement au sein de la région.

Investir en Nouvelle-Aquitaine : les 4 points clés
Investir en Nouvelle-Aquitaine : les 4 points clés

Une économie à l’image de la France

Avec 6 millions d'habitants et un PIB de 164 milliards d'euros, la Nouvelle-Aquitaine est une place forte de l'économie nationale. Abritant 12 départements, elle représente 8 % de la population et 7 % du PIB français. Si sa croissance économique a suivi celle de la France, la région le doit principalement à un tissu diversifié d'entreprises, avec les services marchands et les services publics en tête.

Si bien que le nombre d'entreprises pour 1 000 habitants est supérieur en Nouvelle-Aquitaine : 117 contre 107 à l'échelle nationale selon l'INSEE. Bien que le PIB par habitant soit plus faible (27 300 € contre 31 100 €), la région affiche un taux de chômage (8,6 %) et une typologie d'emplois similaires à ceux de la France. Autant d’indicateurs qui font état de la bonne santé économique de la Nouvelle-Aquitaine.

Un marché immobilier facile d’accès, mais qui voit ses prix augmenter

Autre constat : le marché immobilier en Nouvelle-Aquitaine facilite l'accession à la propriété. Pour preuve, les catégories aux revenus les plus faibles ont représenté 52,5 % des transactions en 2018 selon Century 21 (ouvriers, employés et cadres moyens).

Toutefois, les acquéreurs semblent être de plus en plus vieux. Ce sont en effet les plus de 60 ans qui ont réalisé un quart des achats l'année dernière. Une tendance qui s'explique principalement par des prix à la hausse. Le prix moyen au mètre carré a atteint 2 227 € dans l’ancien, soit une progression de 7,5 % en un an. Bien que ce montant soit inférieur à la moyenne nationale (2 595 €/m2), il fait grimper le prix moyen des transactions (199 143 €). Parmi les 47 600 ventes dans l'ancien recensées par les Notaires de France, 25 % se sont faites au-delà de 2 620 €/m2. Preuve d’un marché qui gagne en attractivité.

A lire aussi >> Trois règles pour réussir son investissement dans le neuf

Un territoire inégal qui tente de se réinventer

Mais ce constat ne s'applique pas à l'ensemble du territoire. En effet, ce sont principalement les départements maritimes qui se montrent attractifs, la Gironde en tête avec un prix médian de 2 580 €/m2 entre juillet 2017 et juin 2018.

A contrario, la Creuse, la Corrèze ou encore la Haute-Vienne pâtissent d’un intérêt moindre. Pour limiter les inégalités, plusieurs projets sont en route, dont la création de deux grandes lignes ferroviaires dans le sud de la région ainsi que la construction d'une Ligne Grande Vitesse jusqu'à Limoges. Des projets locaux, comme le renouvellement urbain du centre-ville de Bergerac, participent également au renouveau des campagnes.

Retrouvez toutes les annonces de la région Nouvelle Aquitaine ici

Une région qui se distingue par son attractivité

Autre point intéressant pour les investisseurs : la Nouvelle-Aquitaine ne cesse de séduire. Dynamisé par la qualité de vie et l'essor économique de Bordeaux, le territoire occupe la 5e place des régions qui attirent le plus les investisseurs selon Business France, permettant ainsi la création de plus de 1 500 emplois sur un an. Reconnue pour son environnement préservé, la Nouvelle-Aquitaine peut également se targuer d'attirer 13 millions de touristes chaque année, soit 10 % du tourisme national selon l'INSEE. Des touristes qui réalisent 12 milliards de dépenses et permettent la création de 87 000 emplois.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur