Vous n'avez pas d'apport ?

Si vous n'avez pas un sou en poche, vous n'aurez aucune difficulté à trouver un prêt à 100 %, voire 110 %. Sachez toutefois que les banques sont plus frileuses vis-à-vis des prêts à 110 % compte tenu de la remontée des taux. Pour y accéder, vous avez intérêt à montrer "pattes blanches". Et le crédit vous reviendra forcément plus cher. Un conseil : pensez au prêt à 0 % qui peut vous aider à vous constituer un apport (il est admis comme apport personnel par les banques) et ne vous coûtera pas un sou en intérêts. Si vous achetez un logement neuf, vous pouvez bénéficier d'une avance de 11 000 à 32 500 € selon la composition de votre famille et votre lieu d'habitation. Et si vos revenus sont modestes, vous aurez peut-être la chance de bénéficier d'une majoration (jusqu'à 15 000 € à partir du 1er janvier 2007). Avantage supplémentaire : son mode de remboursement très avantageux pour les revenus les plus faibles (différé total ou partiel). Autre piste : renseignez-vous aussi auprès de votre entreprise si vous êtes employé dans une société de 20 personnes au moins. Auquel cas, il vous sera peut-être possible d'obtenir un prêt à un taux bien plus attractif que celui qui vous sera proposé par votre banque. Il n'est que de 1,5 % (hors assurance). Si vous ne pouvez souscrire ni à l'un ni à l'autre de ces prêts, ne désespérez pas. Tout n'est pas perdu. Les banques peuvent vous aider à rester dans un seuil d'endettement raisonnable (autour de 30 % de vos revenus) par le biais des prêts de longue durée. Désormais, en effet, vous pouvez emprunter sur 25, 30, voire 35 ans…

Vous n'avez pas d'apport ?
Vous n'avez pas d'apport ?

Si vous n'avez pas un sou en poche, vous n'aurez aucune difficulté à trouver un prêt à 100 %, voire 110 %. Sachez toutefois que les banques sont plus frileuses vis-à-vis des prêts à 110 % compte tenu de la remontée des taux. Pour y accéder, vous avez intérêt à montrer "pattes blanches". Et le crédit vous reviendra forcément plus cher. Un conseil : pensez au prêt à 0 % qui peut vous aider à vous constituer un apport (il est admis comme apport personnel par les banques) et ne vous coûtera pas un sou en intérêts. Si vous achetez un logement neuf, vous pouvez bénéficier d'une avance de 11 000 à 32 500 € selon la composition de votre famille et votre lieu d'habitation. Et si vos revenus sont modestes, vous aurez peut-être la chance de bénéficier d'une majoration (jusqu'à 15 000 € à partir du 1er janvier 2007). Avantage supplémentaire : son mode de remboursement très avantageux pour les revenus les plus faibles (différé total ou partiel). Autre piste : renseignez-vous aussi auprès de votre entreprise si vous êtes employé dans une société de 20 personnes au moins. Auquel cas, il vous sera peut-être possible d'obtenir un prêt à un taux bien plus attractif que celui qui vous sera proposé par votre banque. Il n'est que de 1,5 % (hors assurance). Si vous ne pouvez souscrire ni à l'un ni à l'autre de ces prêts, ne désespérez pas. Tout n'est pas perdu. Les banques peuvent vous aider à rester dans un seuil d'endettement raisonnable (autour de 30 % de vos revenus) par le biais des prêts de longue durée. Désormais, en effet, vous pouvez emprunter sur 25, 30, voire 35 ans…


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur