Villages Nature : le tourisme durable arrive en Île-de-France

Le plus grand parc aquatique d’Europe, des jardins suspendus et un lagon gigantesque à ciel ouvert sont autant d’installations qui vont enrichir le futur complexe touristique éco-responsable Villages Nature. Visite guidée.

Villages Nature : le tourisme durable arrive en Île-de-France
Villages Nature : le tourisme durable arrive en Île-de-France

C’est en Seine-et-Marne, à 6 km de Disneyland Paris, dans la commune de Bailly-Romainvilliers qu’ouvrira à l’été 2016, l’un des plus impressionnants complexes touristiques écologiques du pays.

Baptisé Villages Nature, ce projet, porté par le groupe Pierre et Vacances et soutenu par le gouvernement, veut "contribuer significativement au développement touristique du Grand Paris ainsi qu’à la croissance du tourisme français", indique Gérard Brémond, président du groupe Pierre et Vacances.

À voir les premières photos, il y a de quoi y croire. Villages Nature se compose, entre autres :

  • D’un parc aquatique de 9.000 m²
  • D’un lagon à ciel ouvert de 25.000 m²
  • D’une ferme interactive
  • De jardins mettant en avant l’art contemporain utilisant des matériaux naturels…

Le Premier ministre, Manuel Valls, a d’ailleurs posé la première pierre du chantier tout en déclarant que ce projet était "essentiel". L’État et les collectivités territoriales ont ensemble, investi près de 60 millions d’euros dans ce complexe dont les coûts avoisinent les 650 à 700 millions d’euros.

Un tourisme éco-responsable

Mise à part ces installations pharamineuses, la principale originalité du projet Villages Nature réside dans le respect apporté à l’environnement. Le groupe Pierre et Vacances s’appuie sur un plan d’action durable en dix points. Parmi eux, on retrouve :

  • La couverture des besoins en chaleur de Villages Nature par la géothermie profonde, (soit une économie de 6.750 tonnes de CO²/an)
  • La maximisation de l’usage du bois, en favorisant les bois d’origine française ou issus de forêts gérées durablement
  • Le maintien des cours d’eau naturels et des zones d’intérêt écologique du site…

Près de 100% des besoins en chaleur du site (eau de baignade de l’Aqualagon, eau chaude dans les sanitaires) sont couverts par la géothermie locale. Deux puits, forés à 1800 mètres de profondeur, permettent l’exploitation de la nappe francilienne dite du Dogger. Une eau à 78°, chauffée par le noyau terrestre. C’est elle qui viendra alimenter les réseaux de chaleur en surface, avant d’être réinjectée dans le Dogger.

Des possibilités pour l’investissement locatif

À son ouverture, Villages Nature devraient compter 916 cottages et appartements. Les résidences seront décorées en fonction de trois univers : Bulle, Clan et Nature.


Les particuliers souhaitant investir en Censi-Bouvard ou avec le statut LMNP (louer en meublé non professionnel) pourront s’offrir un deux pièces entièrement meublé pour 230.000 euros ou un cottage quatre pièces pour environ 450.000 euros, sans pouvoir y résider. Des biens haut de gamme, qui permettraient d’obtenir un rendement de 4% avec un bail commercial de 10 ans. Ces derniers comportent de nombreux équipements de luxe, comme une douche hydromassante ou un au jacuzzi.

Selon Villages Nature, 235 réservations pour des achats immobiliers auraient été réalisées et 140 seraient déjà signées chez le notaire.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur