Var : d’importants besoins en logements à l’Ouest

Dans l'aire toulonnaise, qui couvre le territoire des communes de Saint-Cyr-sur- Mer à Collobrières, en passant évidemment par La Seyne-sur-Mer et Toulon, le nombre de logements progresse nettement plus vite que la population, mais pour deux raisons principales qui n'enlèvent rien aux forts besoins de logements à satisfaire. Tout d'abord, le nombre de personnes par logement a baissé, passant de trois personnes en 1968 à 2,4 actuellement. Ce qui explique que le nombre de résidences principales a progressé de 75 % alors que la population a grossi de 40 % entre 1968 et 1999. Ensuite, le nombre de résidences secondaires a fortement augmenté jusqu'en 1999 (+ 276 % entre 1968 et 1999) et connaît depuis, une phase de ralentissement.

Var : d’importants besoins en logements à l’Ouest
Var : d’importants besoins en logements à l’Ouest

Pourtant, dans le cadre de l'élaboration du Scot Provence-Méditerranée, le constat est clair ; entre 1999 et 2014, il est nécessaire de produire de 50 000 à 54 000 logements supplémentaires pour répondre aux besoins et à la croissance démographique attendue. À population constante, 26 000 résidences principales seront nécessaires pour faire face à la diminution du nombre de personnes par logement, si celle-ci poursuit son évolution comme de 1990 à 1999. Par ailleurs, entre 18 000 à 22 000 résidences principales devront être réalisées pour accueillir la population nouvelle, estimée entre 38 000 et 48 000 habitants de plus. C'est dire si la sousoffre actuellement observée par l'Observatoire Immobilier de Provence sur ce secteur, malgré une progression de l'offre nouvelle, contribue à tendre le marché du logement.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur