Urbanisme à Toulouse : habitat et transport sont liés

Dans un contexte où le coût de l’essence a un impact sur le pouvoir d’achat des ménages, l’attrait et la proximité des transports en commun deviennent des critères de choix, à la fois dans l’implantation d’opérations d’habitat et dans le classement des priorités des candidats acquéreurs. Un retour vers les zones plus urbanisées s’enclenche. Comme le souligne Daniel Benyahia, deuxième adjoint, délégué à l’urbanisme, “il importe de préparer des réserves foncières, notamment en travaillant avec l’Établissement public foncier local (EPFL) car il semble bien que la demande va s’accroître vers les villes centres.La réflexion en matière d’urbanisme lie transports, habitat, commerce de proximité, lieu de travail et équipements sociaux”.

Urbanisme à Toulouse : habitat et transport sont liés
Urbanisme à Toulouse : habitat et transport sont liés

Ici, comme c’est le cas dans d’autres villes, les Zac sont aménagées en cohérence avec la politique des transports. Ces territoires sont conçus avec cohérence, chacun étant traité comme une entité, c’est-à-dire avec une mixité de logements mais aussi des équipements publics et sociaux, ainsi qu’une trame de transport, densifiant le maillage existant. Ainsi, le tramway reliera, fin 2010, Beauzelle, Blagnac et la nouvelle zone d’Andromède, à la station de métro Toulouse-Arènes. La ligne E, longue de 10,9 km, comportera 18 stations éloignées en moyenne de 635 m. La semaine de la mobilité, organisée à Toulouse en septembre, confirme aussi l’un des engagements du nouveau maire, Pierre Cohen. En effet, une étude va être lancée sur l’opportunité d’une boucle de transport en commun entre le Canal du Midi et la Garonne, l’objectif étant de réaliser une ligne de tramway supplémentaire avant la fin du mandat.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur