Une offre bien répartie sur la CUB

Le début de l'année 2008 se caractérise par un léger ralentissement de l'activité. "Cela tient à plusieurs raisons, souligne Raphaël Lucas de Bar, responsable de l'agence bordelaise de la Sagec, une partie de la production - notamment des grands logements - est inadaptée au profil de la demande et les mises en vente de 2007 ont été importantes au regard des freins de l'année précédente. Cependant, les acheteurs sont toujours largement présents et la part des investisseurs a tendance à baisser". Le promoteur vient de lancer la commercialisation d'Esprit 30, une résidence à Martignas, en limite de la CUB. Composée de 25 logements labellisés Haute performance énergétique, celleci, livrable au 3e trimestre 2009, est commercialisée à environ 3 000 e/m2. L'offre est bien diversifiée. C'est à Bruges que Bouygues Immobilier signe l'une de ses opérations, Le Domaine de Lyse, deux petits immeubles de 11 logements ainsi que des maisons individuelles, livrable au 3e trimestre 2009. Toujours à Bruges, Kaufman & Broad propose Carré Longchamp, 19 appartements, à 5 mn du centre de Bordeaux. Le 3-pièces est commercialisé à partir de 184 500 e. La livraison est attendue pour le 3e trimestre 2009. Icade Capri réalise Les Jardins du Fleuve à Floirac, une opération livrable au 2e trimestre 2009, du 3 au 5-pièces, avec le 3-pièces de 74 m2 à partir de 215 000 e, parking inclus. Sur la même commune, Nexity George V réalise Le Clos de la Burthe, 16 appartements et 21 maisons dans un havre de verdure aux portes de Bordeaux. Le 3-pièces de 58 m2 est commercialisé à partir de 176 000 e pour une livraison au 4e trimestre 2009. Bien adapté à une clientèle d'investisseurs, Cogedim Citalis propose Garden Avenue, avenue Thiers, dans le quartier de La Bastide, avec le 2-pièces à partir de 152 000 e, pour une livraison au 1er trimestre 2010. Enfin, le groupe Patrice Pichet livrera au 3e trimestre 2009, Les Lumières d'Ornano, une résidence de 75 appartements, de 1 à 5-pièces, à proximité du centre-ville.

Une offre bien répartie sur la CUB
Une offre bien répartie sur la CUB

 


#3 QUESTIONS À ALAIN JUPPÉ, Maire de Bordeaux


 


Indicateur Bertrand : Bordeaux envisage la création d'un écoquartier. Quel en est le principe et quel est l'impact attendu ?


 


Alain Juppé : Le futur écoquartier "Bastide-Niel", situé au coeur de l'agglomération, couvrira 30 ha et devrait accueillir 5 000 habitants. Il sera accessible à l'avenir grâce à deux ponts supplémentaires, le pont Bacalan- Bastide au nord et le pont Jean- Jacques Bosc au sud. Bordé le long de la Garonne par un futur grand parc, il sera accessible via des transports en commun performants. Tous les atouts sont réunis pour qu'il devienne un écoquartier non pas replié sur luimême, mais à la taille de l'agglomération, avec l'extension de l'université, le rapprochement habitat-emploi, l'implantation d'éco-entreprises ou d'écocommerces. Pour les logements à venir, et quel que soit le visage du nouveau quartier, ils seront économes en matériaux, en énergie, en eau, en sol.


 


I. B. : Quel type d'action menezvous en faveur de l'accession au logement des actifs ?


 


A. J. : En décembre 2006, nous avions mis en place un nouveau dispositif d'aide au financement du logement social public, tenant désormais compte de trois critères : développement durable, mixité et complexité. En 2007, nous avons pris un certain nombre de délibérations en conseil municipal dont le but essentiel est de favoriser la primo-accession, mais également de développer le logement social. En septembre dernier, nous avons voté le dispositif PTZ majoré et Pass-foncier, réservé aux primo-accédants de logements neufs à Bordeaux, sous plafond de ressources, avec aide de la Ville de 3 000 à 5 000 e. Début 2008, nous avons lancé un dispositif expérimental permettant de financer des primo-accédants qui, tout en dépassant les plafonds PLSA, ne peuvent pas acheter au prix du marché.


 


I. B. : Quels sont les grands rendez-vous en matière d'urbanisme en 2008-2009 ?


 


A. J. : 2009 sera la grande année de sortie de terre de l'écoquartier de Berges du lac : 1 800 logements, des équipements publics, un grand parc. Mais 2009, c'est aussi le début de la construction de 140 logements à faible consommation énergétique sur l'îlot Armagnac, dessinés par Nicolas Michelin, mais aussi de 40 logements sur le même îlot, dus à Jean Nouvel et Mia Hagg ; des premiers logements sociaux standards passifs, cours Edouard-Vaillant pour Domofrance avec Patrick Rubin et d'une très belle résidence de Christian de Portzamparc rive droite...


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur