Une approche environnementale forte

Qualité de l’air, ressource en eau, nature des sols, gestion du bruit, protection des milieux naturels, des paysages, du patrimoine architectural... toutes les questions liées au développement durable s’invitent dans le débat du projet du Grand Paris.

Une approche environnementale forte
Une approche environnementale forte

Ainsi, la SGP a mis au point un outil de management “ CarbOptimum “, qui permet d’estimer l’impact des travaux en termes d’émission et de consommation de CO2, ce qui permettra de les réduire au maximum. À titre d’exemple, les terres, les gravats extraits des chantiers seront stockés ou évacués en minimisant les nuisances pour les riverains. “ Les évacuations par la route se feront sur les plus courtes distances possibles, affirme la SGP. Pour chaque site de maintenance ou de remisage, nous étudions le recours aux énergies renouvelables comme la géothermie ou le photovoltaïque. Le traitement ou la réutilisation des eaux usées issues du lavage des trains est également étudié pour chaque site. “

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur