Un rythme soutenu de Rezé à Carquefou

En périphérie, Rezé, ville historiquement populaire, est en plein essor avec l'arrivée massive de jeunes ménages et un taux de natalité en hausse. Le conseil communautaire de Nantes-Métropole estime qu'elle doit maintenir un rythme de construction soutenu, de près de 300 logements par an. On y trouve un programme mixte d'appartements, du 2 au 4-pièces, et de maisons de 3 à 5-pièces, rue George-Berthomé (Les Allées de la Balinière par Monné-Decroix Promotion), la deuxième tranche des Grenadines, réalisée par Lamotte Constructeur, avec des maisons de 3-pièces (de 243 000 à 250 000 e) et des appartements, du 2 au-4-pièces, jusqu'à 269 000 e. Bati-Nantes (Le Cabestan) et BMP (Les 3 Rivières) sont également sur son territoire. On trouve aussi des opportunités sur la commune voisine de Bouguenais. Atlantique Développement Immobilier (A.D.I) vient de lancer une nouvelle réalisation à la station de tramway de la Grande Houche, avec une articulation de petites surfaces de 1 à 3-pièces, de logements intermédiaires en 3-pièces de plain-pied ou duplex et de maisons de ville (4 et 5-pièces). "Avec un rythme de production annuelle de 300 logements, nous développons d'autres programmes mixtes à Couëron sur la Zac Centre-Ouest ou la Gréneraie,à Nantes en limite de Saint-Sébastien-sur-Loire (99 logements à 3 300 e/m2 hors parking)", explique Patrick Fontaine, le président de cette entreprise nantaise, créée en 2000 et développée en partenariat avec Sogeprom, société immobilière de la Société Générale. A Carquefou, en plein boom depuis quelques années, on trouve une opération Bouwfonds Marignan, avec 43 appartements de bon standing aux normes HQE® entre 2 800 et 3 100 e/m2. Bati-Nantes y propose en même temps des appartements livrables à partir du 1er trimestre 2009 sur le Parc de la Chénaie. "Intégrée dans un site boisé de plus d'un hectare, cette réalisation est appelée à devenir une référence à l'entrée de la ville", précise le commercialisateur. La deuxième couronne attire aussi, essentiellement les acheteurs qui n'ont pas un pouvoir d'achat suffisant pour un investissement central. Nantes se rapproche de Saint-Nazaire. "C'est à mon avis un marché qui va exploser, confie Arnaud Danjoux (Bouwfonds Marignan) à propos de cette dernière. Les prix y sont encore relativement bas et des chantiers sont en cours ou en projet", à l'Ouest notamment.

Un rythme soutenu de Rezé à Carquefou
Un rythme soutenu de Rezé à Carquefou

En périphérie, Rezé, ville historiquement populaire, est en plein essor avec l'arrivée massive de jeunes ménages et un taux de natalité en hausse. Le conseil communautaire de Nantes-Métropole estime qu'elle doit maintenir un rythme de construction soutenu, de près de 300 logements par an. On y trouve un programme mixte d'appartements, du 2 au 4-pièces, et de maisons de 3 à 5-pièces, rue George-Berthomé (Les Allées de la Balinière par Monné-Decroix Promotion), la deuxième tranche des Grenadines, réalisée par Lamotte Constructeur, avec des maisons de 3-pièces (de 243 000 à 250 000 e) et des appartements, du 2 au-4-pièces, jusqu'à 269 000 e. Bati-Nantes (Le Cabestan) et BMP (Les 3 Rivières) sont également sur son territoire. On trouve aussi des opportunités sur la commune voisine de Bouguenais. Atlantique Développement Immobilier (A.D.I) vient de lancer une nouvelle réalisation à la station de tramway de la Grande Houche, avec une articulation de petites surfaces de 1 à 3-pièces, de logements intermédiaires en 3-pièces de plain-pied ou duplex et de maisons de ville (4 et 5-pièces). "Avec un rythme de production annuelle de 300 logements, nous développons d'autres programmes mixtes à Couëron sur la Zac Centre-Ouest ou la Gréneraie,à Nantes en limite de Saint-Sébastien-sur-Loire (99 logements à 3 300 e/m2 hors parking)", explique Patrick Fontaine, le président de cette entreprise nantaise, créée en 2000 et développée en partenariat avec Sogeprom, société immobilière de la Société Générale. A Carquefou, en plein boom depuis quelques années, on trouve une opération Bouwfonds Marignan, avec 43 appartements de bon standing aux normes HQE® entre 2 800 et 3 100 e/m2. Bati-Nantes y propose en même temps des appartements livrables à partir du 1er trimestre 2009 sur le Parc de la Chénaie. "Intégrée dans un site boisé de plus d'un hectare, cette réalisation est appelée à devenir une référence à l'entrée de la ville", précise le commercialisateur. La deuxième couronne attire aussi, essentiellement les acheteurs qui n'ont pas un pouvoir d'achat suffisant pour un investissement central. Nantes se rapproche de Saint-Nazaire. "C'est à mon avis un marché qui va exploser, confie Arnaud Danjoux (Bouwfonds Marignan) à propos de cette dernière. Les prix y sont encore relativement bas et des chantiers sont en cours ou en projet", à l'Ouest notamment.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur