Un prêt à 0 % pour quels projets ?

Pour bénéficier du prêt à 0 %, votre projet doit concerner une des situations suivantes : - La construction ou l'acquisition d'un logement neuf ; vous ne pouvez pas financer l'achat d'un terrain seul. - L'acquisition d'un logement ancien sans travaux, dès lors qu'il répond à des normes de surface et d'habitabilité. Pour les logements de plus de 20 ans, ce niveau de confort fait l'objet d'un contrôle. - L'acquisition d'un logement ancien avec travaux. Il peut s'agir de travaux ayant pour vocation la création d'une surface habitable supplémentaire par surélévation, extension ou aménagement de locaux existants. Vous pouvez aussi entreprendre des travaux de modernisation, d'assainissement, d'équipement et d'aménagement du confort ou ayant trait aux économies d'énergie. Enfin, il peut encore s'agir de financer la transformation d'un local en logement. - L'acquisition sous forme de locationaccession. Il peut s'agir d'un logement neuf ou ancien. Vous devez être en mesure d'occuper votre logement dans l'année qui suit son acquisition ou à la fin des travaux. Et ce, à titre de résidence principale. Autrement dit, vous devez occuper le logement au moins 8 mois par an. Dans certains cas, il vous est possible d'y déroger (raisons professionnelles, familiales ou de santé). A condition de louer votre logement tant que le prêt n'est pas remboursé en totalité. Mais vous devrez, là encore, respecter des règles quant au loyer et aux revenus de votre locataire.

Un prêt à 0 % pour quels projets ?
Un prêt à 0 % pour quels projets ?

Pour bénéficier du prêt à 0 %, votre projet doit concerner une des situations suivantes : - La construction ou l'acquisition d'un logement neuf ; vous ne pouvez pas financer l'achat d'un terrain seul. - L'acquisition d'un logement ancien sans travaux, dès lors qu'il répond à des normes de surface et d'habitabilité. Pour les logements de plus de 20 ans, ce niveau de confort fait l'objet d'un contrôle. - L'acquisition d'un logement ancien avec travaux. Il peut s'agir de travaux ayant pour vocation la création d'une surface habitable supplémentaire par surélévation, extension ou aménagement de locaux existants. Vous pouvez aussi entreprendre des travaux de modernisation, d'assainissement, d'équipement et d'aménagement du confort ou ayant trait aux économies d'énergie. Enfin, il peut encore s'agir de financer la transformation d'un local en logement. - L'acquisition sous forme de locationaccession. Il peut s'agir d'un logement neuf ou ancien. Vous devez être en mesure d'occuper votre logement dans l'année qui suit son acquisition ou à la fin des travaux. Et ce, à titre de résidence principale. Autrement dit, vous devez occuper le logement au moins 8 mois par an. Dans certains cas, il vous est possible d'y déroger (raisons professionnelles, familiales ou de santé). A condition de louer votre logement tant que le prêt n'est pas remboursé en totalité. Mais vous devrez, là encore, respecter des règles quant au loyer et aux revenus de votre locataire.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur