Un prêt à 0 % complémentaire régional

Dans certaines villes, un prêt à 0 % a été mis en place. En voici cinq exemples. Toutefois, à vous de vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si un dispositif a été mis en place. A Paris. Ce prêt à 0 % se nomme Prêt Paris Logement à 0 %. Il est cumulable avec le prêt à 0 %de l'Etat. Il peut financer l'achat d'un logement neuf ou ancien avec ou sans travaux. Il va de soi que le bien doit se situer à Paris et constituer votre résidence principale. Vous pouvez y prétendre si vous êtes : célibataire de moins de 35 ans ou si dans votre couple l'un des deux à moins de 35 ans ; locataire quittant un logement social pour accéder à la propriété ; locataire d'un logement du parc privé dès lors que vous avez reçu un congé pour vente et que vous vous portez acquéreur d'un quelconque logement dans Paris ; agent de la ville de Paris, du département de Paris et du Centre d'action sociale de la ville ; policier de la Préfecture de police, sapeu-pompier de Paris, personnel soignant des hôpitaux de Paris ; acquéreur d'un logement adapté à l'habitation d'une personne handicapée physique. Par ailleurs, pour en bénéficier, vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale depuis au moins trois ans. Vous devez également être Parisien depuis au moins trois ans (sauf agents de la ville, personnel de la Préfecture, sapeurs- pompiers, personnel soignant). Enfin, vous devez respecter des plafonds de ressources. A titre d'exemple, si vous êtes célibataire, vos revenus ne doivent pas excéder 24 687 €. Si vous êtes une famille de quatre personnes, ce plafond est porté à 54 512 €. Quant au montant du prêt, il s'établit à 22 000 € pour une personne seule et à 36 000 € dans les autres cas. Il est remboursable sur 15 ans.

Un prêt à 0 % complémentaire régional
Un prêt à 0 % complémentaire régional

A Toulouse, vous devez tout d'abord remplir les conditions d'obtention du prêt à 0 % de l'Etat. Ensuite, vous devez résider en Haute- Garonne et acheter votre résidence principale à Toulouse, qu'elle soit neuve ou ancienne. Le montant du prêt dépend de votre projet. Si vous achetez un logement neuf : l'aide sera égale à 60 % du nouveau montant du prêt à 0 % de l'Etat ; si vous achetez un logement ancien : l'aide sera limitée à 40 % du montant du prêt à 0 % de l'Etat.


A Nantes, le prêt à 0 % Nantes Métropole est accordé à certaines catégories de ménages. A condition de résider dans l'une des communes de Nantes Métropole depuis au moins trois ans et de ne pas être propriétaire d'un logement depuis au moins deux ans. Et... si vous être un jeune ménage dont le plus âgé à moins de 35 ans ; si vous êtes locataire d'un logement locatif social depuis au moins trois ans sur le territoire de Nantes Métropole et que vous souhaitez acquérir un logement social mis en vente par un organisme HLM ou du parc privé ; si vous êtes handicapé(e) ; si vous êtes une famille monoparentale avec au moins un enfant à charge dont les ressources sont supérieures de 10 % au plafond du prêt à 0%. Le prêt accordé est du même montant que celui du prêt à 0 % de l'Etat. Il est remboursable sur 15 ans. Dans les Hauts-de-Seine. Là, ce n'est pas une ville, mais tout un département qui se mobilise pour vous aider à accéder à la propriété. Et c'est logique puisque seulement 37,2 % des habitants sont propriétaires de leur logement (contre 46 % pour la région Ile-de-France). Le département a donc mis en place le Prêt Logement 92. Il concerne l'achat d'un logement neuf ou ancien. Peut-être pouvez- vous en bénéficier ? Il est réservé : aux locataires qui achètent le logement qu'ils occupent (parc HLM) ; aux locataires du parc social désireux d'acquérir un logement dans le parc privé ; aux ménages désireux d'acheter un logement adapté (ou nécessitant des travaux d'adaptation) pour loger une personne handicapée physique. Désormais, le Prêt Logement 92 est également ouvert : aux familles habitant le département et locataires du parc privé ayant au moins un enfant (ou un enfant à naître) ; à tous les locataires du parc social ; à l'ensemble des personnes souffrant d'un handicap reconnu, quel que soit ce handicap. Comme pour le prêt à 0 % de l'Etat, vous devez acheter votre résidence principale et être primo-accédant. Vous devez résider dans les Hauts-de-Seine depuis au moins trois ans (sauf logement pour handicapé). Vos revenus de doivent pas excéder certains plafonds. A titre d'exemple : 24 687 € pour une personne seule ; 54 512 € pour une famille de 4 personnes. Quant au montant du prêt, il s'établit à 20 000 € pour une personne seule et à 35 000 € pour une famille de 4 personnes. Sa durée de remboursement est fixée à 15 ans.


A Marseille, la municipalité fait également des efforts considérables pour aider les habitants à se loger, ce qui devrait d'ailleurs s'accompagner, comme le prévoit la deuxième convention Habitat Logement qui s'est déroulée en juin dernier, d'un "chèque premier logement" pour les familles modestes désireuses de devenir propriétaires. Pour autant que les prix d'achat n'excèdent pas 2 400 €/m2 dans le neuf et 2 000 €/m2 dans l'ancien. La mairie espère ainsi aider 2 000 ménages marseillais primoaccédants par an en diminuant le coût de leurs mensualités de remboursement. Une "maison du logement" devrait d'ailleurs ouvrir ses portes dès le mois d'octobre pour informer et orienter les Marseillais sur le dispositif d'aides mises en place. Dispositif qui devrait, n'en doutons pas, être bien accueilli des habitants. D'autant que le besoin est immense. D'ici à dix ans, Marseille devrait compter 40 000 habitants supplémentaires.


Services