Un logement neuf en petite ou haute montagne ?

"Tous les acheteurs ne cherchent pas seulement à défiscaliser, insiste Maria Guibert, gérante d'OACI Conseil. Beaucoup cherchent aussi à faire un placement, dans un bien qui se revendra rapidement". Et là, le site prend lui aussi toute son importance. "Il est bien sûr judicieux de parier sur des stations indémodables, assure Maria Guibert, qui travaille actuellement sur les Houches, près de Chamonix et à Combloux, à proximité de Megève. Avec de bonnes infrastructures et une renommée internationale, un vendeur potentiel est assuré d'y trouver des acheteurs intéressés, Français ou étrangers". Autre critère : l'altitude, mais plus discutable. Selon les uns, "les petites altitudes se vendent mieux, avec un vrai chiffre d'affaires touristique en été". Pour les autres au contraire, "l'altitude, c'est une meilleure garantie de neige, un argument indiscutable pour une station de ski". Et si à force de regarder les offres, vous vous mettez à rêver de vivre un jour à l'année... Vous risquez d'être déçu : "Il n'y a pas d'offre en résidence principale dans les stations, assure Christophe Bauvey, de MMI à Lyon. Elle serait en plus très chère, le prix du loisir, du ludique, de la détente". La solution : se tourner vers la vallée. Promogim commercialise deux résidences, à Chenssur- Leman et à Saint-Julien de Genevois. Ogic propose des appartements du 2 au 4-pièces, à la Balme de Sillingy, située à 12 km d'Annecy et à 40 km de Genève.

Un logement neuf en petite ou haute montagne ?
Un logement neuf en petite ou haute montagne ?

"Tous les acheteurs ne cherchent pas seulement à défiscaliser, insiste Maria Guibert, gérante d'OACI Conseil. Beaucoup cherchent aussi à faire un placement, dans un bien qui se revendra rapidement". Et là, le site prend lui aussi toute son importance. "Il est bien sûr judicieux de parier sur des stations indémodables, assure Maria Guibert, qui travaille actuellement sur les Houches, près de Chamonix et à Combloux, à proximité de Megève. Avec de bonnes infrastructures et une renommée internationale, un vendeur potentiel est assuré d'y trouver des acheteurs intéressés, Français ou étrangers". Autre critère : l'altitude, mais plus discutable. Selon les uns, "les petites altitudes se vendent mieux, avec un vrai chiffre d'affaires touristique en été". Pour les autres au contraire, "l'altitude, c'est une meilleure garantie de neige, un argument indiscutable pour une station de ski". Et si à force de regarder les offres, vous vous mettez à rêver de vivre un jour à l'année... Vous risquez d'être déçu : "Il n'y a pas d'offre en résidence principale dans les stations, assure Christophe Bauvey, de MMI à Lyon. Elle serait en plus très chère, le prix du loisir, du ludique, de la détente". La solution : se tourner vers la vallée. Promogim commercialise deux résidences, à Chenssur- Leman et à Saint-Julien de Genevois. Ogic propose des appartements du 2 au 4-pièces, à la Balme de Sillingy, située à 12 km d'Annecy et à 40 km de Genève.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur