Un dispositif sur mesure...

Destinée à doper la construction de logements neufs dans les départements et territoires d’outre-mer, cette loi, votée en 2003 et effective jusqu’au 31 décembre 2017, permet en effet aux investisseurs une réduction d’impôt sur le revenu immédiate. Si vous choisissez d’investir en “secteur libre”, autrement dit si le loyer est librement fixé par vos soins ou plutôt par ceux de l’agence immobilière locale, la réduction d’impôt peut atteindre 40 % du montant de l’investissement. Si vous optez pour le “secteur intermédiaire” (plafonnement des loyers annuels entre 145 et 184 e/m2, plus conditions de ressources des locataires), vous pourrez économisez jusqu’à 50 %.

Un dispositif sur mesure...
Un dispositif sur mesure...

Enfin, si vous achetez un bien pour en faire votre résidence principale, vous pouvez déduire jusqu’à 25% du prix d’achat. Notez également que le taux est majoré de 4 % si le logement est alimenté par des énergies renouvelables (panneaux ou chauffe-eau solaires, par exemple) et de 10 % pour un investissement dans une zone urbaine sensible que les pouvoirs publics cherchent à développer, telles que des banlieues sinistrées. Quelle que soit l’option retenue, le montant du cadeau fiscal est tout de même limité : cette année, la part défiscalisable de l’investissement est plafonnée à 2 233 e/m2 TTC de surface habitable et le plafond du loyer annuel par mètre carré habitable (charges non comprises) est de 145 e dans les Dom, à Saint- Martin, Saint-Barthélemy et Mayotte et de 184 e en Polynésie française, dans les îles de Wallis et Futuna, en Nouvelle-Calédonie, en Terres australes et antarctiques françaises et à Saint-Pierre-et-Miquelon.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur