Un appartement neuf à Paris

Paris Grande Hauteur ?

Un appartement neuf à Paris
Un appartement neuf à Paris

Dans la capitale, la question des immeubles de très grande hauteur revient à l'ordre du jour. Un groupe de travail composé de onze cabinets d'urbanistes a rendu son verdict : trois sites pourraient accueillir des "tours", à savoir la Porte de la Chapelle, Bercy- Poniatowski et Masséna dans le 13e. "Si un projet voyait le jour et je le souhaite, j'entends qu'il s'assimile à une véritable création urbaine, alliant ambition esthétique et exigence extrême sur le plan écologique avec des constructions exclusivement en Haute Qualité Environnementale (HQE®)", assure Bertrand Delanoë. Et Jean-Yves Mano d'ajouter : "Je suis un défenseur des tours depuis le début de cette mandature et je ne vois pas pourquoi Paris resterait à l'écart de réussites visibles dans le monde entier. Il suffit de voyager un peu pour se rendre compte de ce qui se passe ailleurs". Lesdites tours seraient multifonctionnelles et accueilleraient des services publics, des bureaux, mais pas de logements sociaux.


Paris Air Pur.


Au travers de son plan climat, la Ville s'est engagée à réhabiliter en priorité dès 2008 le quart des logements sociaux les plus énergivores. Les modes de transports doux, comme les Velib' - au nombre de 1 500 stations comprenant 20 000 vélos en libre-service - seront favorisés pour participer à la réduction de 60 % des gaz à effet de serre de la circulation générant 6,4 millions de tonnes de CO2 par an. La mairie va de ce pas réduire son parc auto de 10 %. Des actions, menées au travers de l'ANAH, vont adapter l'habitat ancien à la maîtrise de l'énergie. Mais selon l'opposition, ce plan "manque d'ambition, notamment pour l'habitat", remarque Françoise de Panafieu, ainsi que de "chiffres et de précisions", ajoute Marielle de Sarnez. Depuis quelque temps, la promotion privée se met aussi à l'immobilier vert : Icade Capri s'est offert une navette fluviale pour desservir son siège du 19e et a lancé un bilan carbone de ses activités. Dans le même arrondissement, Meunier Habitat a remporté une consultation de la Semavip pour un programme mixte de 34 000 m2, comprenant entre autres 120 logements privés en accession. Conçu pour être durable, ce nouveau quartier de la Zac Claude-Bernard réduira la consommation de 50 % par rapport à la réglementation actuelle et utilisera 30 % d'énergies renouvelables. En attendant, les Parisiens épris de verdure peuvent s'offrir 100 m2 de pelouse avec une maison Kaufman & Broad au beau milieu. Le programme est en commercialisation à deux pas des Buttes-Chaumont.


Paris Paris.


Malgré tout, avec son brin de chic pour la tête et les yeux, Paris sera toujours Paris. La Ville s'est mise à l'ouvrage pour redonner forme à des équipements culturels parfois tombés en désuétude : rénovation de fond en comble des Trois Baudets, restructuration de la Gaîté Lyrique confiée à l'architecte Manuelle Gautrand (achèvement des travaux en décembre 2009), ouverture depuis décembre au 101 rue de Charonne d'un espace dédié à la création remis à un collectif d'artistes. Point d'orgue, le "104 rue d'Aubervilliers, ce nouveau lieu des arts parisiens, sera inauguré en septembre. Après réhabilitation, la Maison des Métallos de la rue Jean-Pierre Timbaud a ouvert ses portes le 7 novembre au théâtre vivant. "Un lieu sauvé d'une démolition certaine et de la spéculation immobilière", s'est félicité le maire du 11e Georges Sarre. "Un joli bateau, raffiné, dans le Paris que j'aime énormément : populaire", a renchéri le maire de Paris devant ce trésor de pierres englouti remis au goût du futur. Un autre "monument", dédié au sport, s'apprête aussi à entamer sa mutation : le stade Jean-Bouin. L'architecte Rudy Ricciotti vient de remporter un concours pour le transformer en icône du ballon ovale pour 20 000 spectateurs. La Samaritaine, aussi, pourrait revoir le jour après avoir effectué sa mue. Le grand magasin avait fermé en 2005 à la suite d'un rapport mettant en évidence le manque de sécurité des bâtiments et le risque d'incendie alors qu'il accueillait 10 000 à 20 000 clients par jour et employait 1 400 salariés. En lieu et place, il est question d'un pôle commercial prévu pour 2011/2012. L'Apur vient de publier une étude à ce sujet : les commerces de proximité ont été affectés par la fermeture de la "Samar" mais ont gagné "une nouvelle clientèle, plus jeune et à faibles revenus qui traduit sans doute une extension de l'aire d'influence du Forum des Halles".


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur