Un appartement neuf à moins de 3000 € le m2 : une réalité en hérault

Au 1er juin, le prix moyen au m2 habitable s'est pourtant stabilisé à 2 900 €/m2. Martine Puech, chargée de mission auprès du bureau d'études immobilières Stratis, recadre le paysage des prix dans le département : "Au 1er juin, sur le stock existant qui totalise 656 logements collectifs et individuels groupés neufs, 443 sont tout de même vendus à moins de 3 000 €, hors annexes et hors parking. Certains ont tendance à exagérer le niveau des prix car dès qu'un programme cher est à la commercialisation, il devient en quelque sorte une référence qui fait oublier le reste du marché !". Mieux, il existe actuellement dans les stocks disponibles, 120 logements à moins de 2 500 €/m2, dont 45 à Montpellierville, 9 à Béziers, 16 à Lunel, 13 à Mèze, 2 à Poussan, 3 à Sète et Saint-Mathieu-de-Tréviers et 29 à Villeneuve-les-Béziers. Si les logements en PLS se retrouvent dans ces tranches de prix, il n'empêche : l'offre à moins de 3 000 € existe bel et bien.

Un appartement neuf à moins de 3000 € le m2 : une réalité en hérault
Un appartement neuf à moins de 3000 € le m2 : une réalité en hérault

Du neuf dans la région


La plupart des promoteurs lancent des opérations immobilières dans les autres départements du Languedoc- Roussillon. Des territoires voient arriver une offre nouvelle, comme c'est le cas dans l'Uzège, dans le Gard, où le groupe Ellul réalise Castel d'Uzège et les Bastides d'Uzège, à un prix moyen de 2 600-2 650 t/m2 habitable. Urbat est aussi présent à Perpignan où il totalise 280 lots en commercialisation et un programme de 120 logements en préparation à 2 650 t/m2.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur