Tout sur les prêts longues durées

Comme beaucoup d'acquéreurs, vous cherchez à acheter votre logement. Mais vous n'avez pas beaucoup d'apport et des revenus assez modestes. Voici comment envisager un crédit à très long terme.

Tout sur les prêts longues durées
Tout sur les prêts longues durées

Plus vous attendez et plus vous risquez de ne plus pouvoir acheter. Les prix continuent de grimper, certes, moins que les années passées, mais de façon encore assez soutenue. Selon les derniers chiffres communiqués par la FPC (Fédération des promoteurs constructeurs de France), la hausse tourne autour de 7 % sur un an, au lieu de 10 % en 2005. Cela n'est pas sans conséquence sur votre budget. D'autant que vos salaires, eux, n'augmentent sans doute pas dans les mêmes proportions. Autre facteur qui joue sur votre pouvoir d'achat logement : les taux de crédit qui, eux aussi, augmentent. En un an, ils ont pratiquement pris un point. Ainsi, pour un crédit de 150 000 € sur 20 ans à 4,20 % - ce qui reste attractif - vous paierez une mensualité de 925 €, alors que vous n'auriez eu à verser que 850 € environ pour le même crédit consenti à 3,20 %, soit 75 € de différence. C'est beaucoup. Et pendant ce temps, vous continuez à payer des loyers. Selon Clameur (nouvel observatoire qui regroupe de nombreux organismes professionnels dont Bouygues Immobilier, Nexity, Tagerim…), certes, les loyers de marché n'augmentent plus que de 2,4 % sur un an (au 1er semestre 2006). Mais ce n'est qu'une moyenne. Tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne. En Ile-de-France, compte tenu du niveau des loyers, la hausse a beaucoup ralenti puisqu'elle n'atteint plus que 1,3 % sur un an. Même chose en Languedoc-Roussillon (+1,3 % également), dans le Limousin (+0,9 % et en Lorraine (+1 %). Elle recule même en Picardie (+1,9 %) et en Rhône-Alpes (+0,8 %). Mais si vous habitez la Basse-Normandie (+7,3 %), le Nord-Pas-de-Calais (+5,7 %), le Midi-Pyrénées (+4,9 %) ou la région Paca (+4,2 %), vous n'aurez pas autant de chance. Quel que soit votre cas, c'est de l'argent jeté par les fenêtres… Vous avez donc intérêt à troquer votre habit de locataire contre celui de propriétaire. En payant un crédit, vous vous constituez un capital chaque mois et tôt ou tard, le logement sera entièrement à vous. Alors pourquoi attendre plus longtemps. Surtout quand on sait qu'on peut toujours trouver un financement adapté à sa situation.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur