Tout pour bien acheter sur plan

Acheter sur plan revient à acquérir un bien qui n'existe pas ! Mais pas de panique, ce contrat est encadré par la loi. De la réservation du logement à la remise des clés, suivez le guide...

Tout pour bien acheter sur plan
Tout pour bien acheter sur plan

La vente en l'état futur d'achèvement (Vefa) est en pleine forme ! Pour preuve, la majorité des appartements neufs se commercialise, aujourd'hui, sur plan. Le principe : un promoteur s'engage à vous réserver un appartement ou une maison, moyennant le versement d'un dépôt de garantie. Vous devenez propriétaire de votre logement au fur et à mesure de sa construction. En contrepartie, vous en payez également le prix au fur et à mesure. Les avantages d'un achat sur plan sont très nombreux.


 


Pour commencer, ce contrat est sans aucun doute l'un des plus sécurisés qui existe (voir ci-après). A chaque étape de l'opération, l'acheteur dispose de garanties, qui le protègent en cas de problème. Surtout, en achetant au début de la commercialisation - avant même la pose de la première pierre -, l'acquéreur multiplie les chances de trouver le logement qui lui conviendra le mieux, selon son mode de vie, ses besoins. Sans être du sur mesure, à ce stade, il est souvent possible de négocier avec le promoteur des modifications du plan. Il s'agira par exemple de faire abattre une cloison, de demander une cuisine ouverte sur le séjour, de remplacer la douche par une baignoire, etc. Vous pourrez sans doute choisir l'étage, l'exposition. Sans oublier les atouts d'un achat dans le neuf : les dernières normes d'isolation phonique et thermique, pour un confort au top. Avoir un logement moderne, et adapté aux modes de vie actuels. Pas de grosse réparation à prévoir pendant les premières années. Les allergiques du tournevis apprécieront ! Et quel bonheur d'être le tout premier à s'installer dans un logement qui sent bon la peinture fraîche... Certaines personnes refusent d'ailleurs d'emblée d'acheter dans l'ancien.


 


Ce qui n'empêche pas de se poser des questions, au moment de faire le grand saut : la construction sera-t-elle achevée à temps ? Une fois terminée, ressemblera-t-elle à ce qui a été choisi sur plan ? Car, après tout, il est normal d'avoir quelques craintes à l'heure de payer des centaines de milliers d'euros pour un logement que l'on n'a pas encore visité. Et pour cause, puisqu'il n'existe pas encore. L'acheteur ne voit pas ce qu'il achète. Il doit souvent se décider sur la base de plaquettes publicitaires, forcément flatteuses, et, dans le meilleur des cas, après avoir visité un appartement témoin, là aussi particulièrement soigné, puisque vitrine de l'opération. Il va vous falloir faire preuve d'imagination pour définir les contours de votre futur "home sweet home".


 


Et vous armer de patience, puisqu'il vous faudra attendre de longs mois avant d'y poser vos cartons. Il peut y avoir des aléas entre le début et la fin des travaux. Cela peut être, par exemple, des équipements prévus sur le plan, mais qui ne sont plus là à l'arrivée. Ces mauvaises surprises sont souvent le fruit d'un défaut d'information tenant à une lecture trop rapide du contrat de réservation. Ceci dit, à condition de ne brûler aucune des étapes de l'opération, vous avez toutes les chances de sortir gagnant d'un achat sur plan.


 


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur