Tendances de la maison du futur

Notre home sweet home vit sa révolution ! Confortable, intelligente et verte, la maison de demain nous offrira le meilleur. Décryptage de ce trio de tendances...

Tendances de la maison du futur
Tendances de la maison du futur

L'outdoor/indoor, c'était la grande tendance du dernier salon Maison & Objet de Paris. Les portes s'ouvrent, les frontières s'estompent et le mobilier invite à la confusion des espaces entre le living et la terrasse (ou le jardin). Une harmonie de styles, donc, entre in (dedans) et out (dehors). Les nouveaux matériaux, aussi résistants qu'élégants, ont contribué au phénomène. “C'est un revirement complet, insiste Véronique Thouvenin, directrice de l'observatoire du salon Maison & Objet, aujourd'hui, on habille son jardin comme sa maison. Le mobilier d'extérieur est peut-être même plus pointu qu'à l'intérieur. Car on peut donner libre cours à son imagination.” Les designers l'ont bien compris, faisant preuve d'une créativité audacieuse. “On a surdimensionné pas mal de meubles, faisant de certains (presque) des sculptures ! On prolonge à l'extérieur l'intérêt que l'on avait déjà pour l'intérieur. C'est un phénomène nouveau, qui devrait fortement s'amplifier dans les années à venir”, analyse Véronique Thouvenin. La nature stylisée investit aussi nos intérieurs. En témoignent ces motifs “verts” sur les tapis, papiers peints, vaisselle... Les fleurs artificielles, elles, sont en plein essor. “Plus du tout ringardes, elles sont extrêmement bien faites et sont parfaites en petites touches dans la maison.” Une véritable bulle d'oxygène végétale. Autre volet de ce thème, le côté bioéthique. “De nombreux exposants ont mis en avant dans leurs discours l'argument éthique.” La maison de demain devra être exemplaire sur le plan de l'intégration dans l'environnement. Elle se devra d'une part d'être discrète, en se fondant dans le paysage et, d'autre part, d'être la moins consommatrice possible sur le plan énergétique, voire même “passive”.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur