Tel maire, telle ville !

Jacques Salvaltor vient d’être élu maire d’Aubervilliers. Chaque matin, cet ancien médecin arrive à la mairie en vélo, souhaitant que l’avenue Victor-Hugo devienne “les Champs-Elysées de la ville” longés par une piste cyclable jusqu’au canal Saint-Martin. À l’automne, Plaine Commune sera agrémentée de stations Velib'. En octobre, la première conférence annuelle sur le logement réunira divers intervenants: associations de locataires, professionnels, bailleurs sociaux… Une agence immobilière à vocation sociale sera créée, éventuellement en janvier, pour mobiliser les propriétaires du parc privé. “L’objectif est de booster le logement”, explique le maire, dont la qualité de l’habitat est le cheval de bataille. “Aubervilliers est la seule commune du secteur à posséder un centre-ville”, explique ce “passionné d’Auber”, albertivillarien depuis 1958 et adjoint au maire à partir de 1989. Cet exemple illustre une autre astuce : repérer les maires partant à la reconquête de leur ville. La loi confère un véritable pouvoir décisionnaire au premier édile de la commune. De lui dépendent, entre autres, les permis de construire, sésames de la construction neuve.

Tel maire, telle ville !
Tel maire, telle ville !

À Aubervilliers, sur cinq opérations Anru, trois sont engagées. Une petite dizaine de programmes en accession à la propriété s’annoncent, notamment le long du canal. Cogedim, Bouygues Immobilier, Vinci Immobilier, Eiffage Immobilier, Icade, Colombus commencent à avoir leurs habitudes. Pierre Etoile a retenu un emplacement qui n’est pas dans une zone Anru, mais inclus dans le fameux périmètre de 500 mètres alentour, la TVA y est donc de 5,5 % (la zone Anru à proprement parler se trouve de l’autre côté du canal). “Ce programme bénéficie d’une belle architecture contemporaine, confiée à un jeune cabinet d’architectes. L’acquéreur s’offre un loft à 300000 euros avec 6 mètres sous plafond et des verrières,argumente le négociateur avec conviction. La future piscine olympique s’implantera juste derrière.Sans être très fortunés, les acquéreurs gagnent correctement leur vie. Ce sont, dans l’ensemble, des jeunes couples d’actifs âgés de 30-35 ans.” Les prix démarrent à 159 000 euros pour un 3-pièces, parking inclus. Mi-juillet, il restait quelques disponibilités, dont des 3-pièces entre 203 000 et 220000 euros.


De tels produits partent vite: lancé en juin, le programme avait recueilli 13 réservations (sur 56 lots) une quinzaine de jours plus tard. Au premier trimestre, les appartements d’occasion ont augmenté de 3,2% (2 880 euros/m2, soit +8,3% sur un an). Si Aubervilliers décolle, Drancy, elle, est déjà en plein vol. Son maire bâtisseur, réélu au 1er tour avec 69,5 % des suffrages, pilote la reconquête de cette ville desservie par la ligne 1 du tramway de Saint-Denis et une gare RER. L’appartement compact (53m2) avec parking de Promogim est l’un des rares 3-pièces audessous de 200 000 euros. Vigneux, en Essonne, vit un virage similaire de sa politique urbaine si bien que les bords de Seine et le quartier du Lac vous réservent de bonnes affaires (Meunier, Icade) à 20 minutes des Halles en RER. Pantin, voisine d’Aubervilliers, entre également dans une période de mutation. Ses prix en croissance frôlent les 3 700 euros/ m2 dans l’ancien. L’hôtel particulier des vernis Revel vient d’être transformé en centre de ressources départemental des métiers d’art. Labellisé “Ville et métiers d’art”, son pôle artisanal en fait la première ville de Seine- Saint-Denis ainsi couronnée.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur