Taux fixe ou révisable ?

Les prêts que le banquier peut vous proposer pour financer votre logement neuf peuvent être fixes ou révisables. Que choisir ?

Taux fixe ou révisable ?
Taux fixe ou révisable ?

Ils se déclinent en deux grandes catégories : les prêts à taux fixe et les prêts à taux révisable. Dans le premier cas, c’est simple : votre mensualité est connue dès le départ et ne bougera pas quelle que soit la durée de votre prêt. Cette formule est sans risque puisque vous connaissez, d’emblée, le coût total de votre crédit. Dans le second cas, le taux consenti n’est jamais fixé dans le marbre. Il variera en fonction d’un indice de référence (en général l’Euribor 1 an ou 3 mois). Dans la plupart des formules, la hausse du taux se traduit par un allongement de la durée du crédit (maximum 5 ans) et, si cela ne suffi t pas, la mensualité pourra, elle aussi, augmenter. Pour le rendre plus sécurisant, ce prêt est souvent assorti d’un cap, c’est-à-dire d’un taux maximum qui ne pourra pas être dépassé, quelle que soit l’évolution de l’indice. Dans tous les cas, soyez prudents et ne misez sur cette formule que si l’écart de taux est important, ce qui n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Vous pouvez également opter pour un crédit à taux mixte. Votre crédit se composera de deux périodes, la première à taux fixe, la seconde à taux révisable. Si vous faites ce choix, pour un prêt d’une durée de 20 ans, le taux sera, par exemple, fixe pendant 7 ans, puis révisable pendant 13 ans. Ces formules sont souvent proposées à des taux attractifs qui peuvent faire baisser le coût de votre crédit. Mais, une partie du prêt étant à taux révisable, soyez attentif aux verrous de sécurité du prêt (au cap notamment). Très souvent, les formules proposées disposent d’options complémentaires comme la modulation des échéances. Votre salaire augmente ? Vous pouvez augmenter votre mensualité pour rembourser plus vite et réduire le coût de votre crédit. Vous avez une dépense imprévue ? Vous avez la possibilité de réduire votre mensualité (sous conditions). Dans ce cas, la durée de votre crédit s’allonge et son coût aussi. Il existe aussi des prêts à paliers qui vous permettent d’imbriquer plusieurs prêts de différentes durées sans modifier votre mensualité. Pour éviter un taux d’effort trop élevé durant les premières années, le prêt à paliers vous permet, en effet, de lisser vos échéances qui seront ainsi constantes tout au long du crédit.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur