Surface - La soif d'espace

En vingt ans, la surface moyenne par habitant est passée de 31 à 37 m2. Malgré cette augmentation de la superficie des logements, une demande d'espace supplémentaire continue d'être exprimée. “Cette demande d'espace, c'est quelque chose qui ne se dément pas, confirme Dominique Duperret. Les maisons faites par des constructeurs sont d'ailleurs passées de 107 à 115 m2 en sept ans. C'est aussi ce qui explique que la maison soit plébiscitée, car c'est le bien qui offre le plus d'espace. Mais compte tenu du budget des ménages, on ne peut pas étendre à l'infini la superficie.” L'idée, c'est donc bien de repenser les espaces, pour perdre le moins de place possible. “En maison individuelle, on nous demande de plus en plus des séjours avec des hauteurs sous plafond de 3 m, voire 3,50 m. Le volume fait partie de l'espace, pour plus de confort”, affirme Lionel Dunet. Jacques Schmitt confirme : “L'espace est une vieille demande qui n'a pas changé. C'est presque toujours la première revendication dans les enquêtes. On s'aperçoit qu'il y a souvent une pièce qui manque, pour une raison ou pour une autre. Il y a aussi le problème des rangements, indispensables pour libérer de l'espace. On a tous tendance à se laisser envahir, à accumuler de plus en plus de choses au fil des années. Pour preuve, les déménageurs disent manipuler 25 % d'objets de plus qu’il y a vingt ans.” Avec l'augmentation constante du prix du mètre carré, d'une part, et nos nouvelles habitudes de consommation de masse, d'autre part, l'optimisation des espaces de rangement est donc devenue une clé de l'aménagement intérieur.

Surface - La soif d'espace
Surface - La soif d'espace

En vingt ans, la surface moyenne par habitant est passée de 31 à 37 m2. Malgré cette augmentation de la superficie des logements, une demande d'espace supplémentaire continue d'être exprimée. “Cette demande d'espace, c'est quelque chose qui ne se dément pas, confirme Dominique Duperret. Les maisons faites par des constructeurs sont d'ailleurs passées de 107 à 115 m2 en sept ans. C'est aussi ce qui explique que la maison soit plébiscitée, car c'est le bien qui offre le plus d'espace. Mais compte tenu du budget des ménages, on ne peut pas étendre à l'infini la superficie.” L'idée, c'est donc bien de repenser les espaces, pour perdre le moins de place possible. “En maison individuelle, on nous demande de plus en plus des séjours avec des hauteurs sous plafond de 3 m, voire 3,50 m. Le volume fait partie de l'espace, pour plus de confort”, affirme Lionel Dunet. Jacques Schmitt confirme : “L'espace est une vieille demande qui n'a pas changé. C'est presque toujours la première revendication dans les enquêtes. On s'aperçoit qu'il y a souvent une pièce qui manque, pour une raison ou pour une autre. Il y a aussi le problème des rangements, indispensables pour libérer de l'espace. On a tous tendance à se laisser envahir, à accumuler de plus en plus de choses au fil des années. Pour preuve, les déménageurs disent manipuler 25 % d'objets de plus qu’il y a vingt ans.” Avec l'augmentation constante du prix du mètre carré, d'une part, et nos nouvelles habitudes de consommation de masse, d'autre part, l'optimisation des espaces de rangement est donc devenue une clé de l'aménagement intérieur.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur