Sud-Ouest : un marché du neuf régulé

Entre les ZAC Borderouge, la Cartoucherie et Niel pour la seule ville de Toulouse et Andromède à Blagnac, Monges-Croix du Sud à Corne-barrieu, Les Tamassiers à Colomiers et Tucard sur Saint-Orens, 2013 promet d’être une année pleine de lancements et de livraisons.

Sud-Ouest : un marché du neuf régulé
Sud-Ouest : un marché du neuf régulé

Pour la seule commune de Blagnac, l’écoquartier Andromède a vu la livraison de 700 logements, dont 600 seront bientôt livrés. Parmi l’offre actuelle de logements, l’acquéreur ne se trouve ni face à une suroffre ni face à une situation de pénurie. C’est le propre des marchés régulés. Ginko propose l’îlot Lago, face au lac de Bordeaux, avec énergies renouvelables et orientations bioclimatique et livrable à partir du quatrième trimestre 2014. Nexity est présent sur Bacalan, près des Chartrons, avec Bordeaux le Millésime, 127 logements en deux tranches, avec une première livraison pour le premier trimestre 2015. C’est dans le prolongement des Chartrons que Cogedim vient aussi de lancer Nouvelle Rive Gauche, pour une livraison au quatrième trimestre 2014. De son côté, Alexandra François-Cuxac Promotion vient de lancer Fonta Clara, à Ondres, commune en bordure du littoral, pour une résidence de 23 appartements, des 2 et 3-pièces livrables en 2014. À Toulouse, Bouygues Immobilier vient de lancer Néôpale, allée Maurice-Sarraut, dans le quartier de la Patte-d’Oie. Les 34 logements, du studio au 5-pièces, sont livrables à partir du troisième trimestre 2014. Dans l’aire urbaine, Kaufman & Broad réalise La Llanura, des logements contemporains en plein centre-ville, pour un prix moyen de 3 394 €/m2, livrables à partir du quatrième trimestre 2014.


 


Des aides municipales à l'accession


Pour qui veut accéder à la propriété dans le Sud-Ouest, il existe de nombreuses possibilités qui permettent d’acheter un bien à des prix compatibles avec ses revenus. À Toulouse, la mairie a mis en place un dispositif d’aide à l’accession sociale à la propriété baptisé Premier Logement. Destiné à faciliter le parcours résidentiel des personnes aux revenus modestes, ce coup de pouce, évidemment soumis à conditions, est applicable dans l’ancien ou le neuf pour des opérations liées au Grand Projet de ville (GPV) sur la commune de Toulouse. Le montant de base est, selon la composition des ménages, compris entre 5 000 et 12 000 € et peut être sensiblement majoré. À Bordeaux, l’aide aux accédants a pour nom " Passeport 1er logement ", il vient en complément du prêt à taux zéro renforcé (PTZ+). La subvention peut aller de 3 000 à 6 000 €, sous conditions de ressources et de composition familiale. De plus, par le biais de cet outil, la ville a obtenu la mobilisation des promoteurs qui s’engagent à proposer, au sein de certaines opérations labellisées, des prix de vente plafonnés, entre 2 500 €/ m2 et 3 000 €/m2. Parmi ces opérations, on peut citer celle de Safran Immobilier, avec la Résidence Héméra, sise à Bordeaux, entre l’avenue de la République et l’avenue d’Arès. Une autre possibilité consiste à s’orienter vers les logements en location-accession, qui permettent d’acquérir un logement neuf en bénéficiant d’un prix plafonné lors de l’acte de rachat. Plutôt situés en zone B et C, ces logements sont proposés par des opérateurs tels que Domofrance, Clairsienne, Gironde Habitat ou Habitat Landes Océanes, dans la région Aquitaine, et Groupe des Chalets, Habitat Toulouse, La Cité-jardin, Colomiers Habitat, Tarn-et-Garonne Habitat en Midi-Pyrénées. De façon plus générale, l’évolution des prix doit être restituée au prorata du volume des logements réservés : ainsi, le prix moyen de 4 722 €/m2 sur le bassin d’Arcachon, en progression de près de 20 % en l’espace d’un an, n’a pas grande signification, tandis que celui de la CUB, 3 447 €/m2, en recul de 1,4 % sur un an, ou celui de Toulouse, à 3 341 €/m2, avec + 0,9 %, sont plus proches de la réalité. Aucun de ces éléments ne penche en défaveur du marché du logement neuf dans le Sud-Ouest. Ni les prix, ni les projets urbains structurés destinés à accueillir la population nouvelle, ne semblent tarir la source qui rend ces régions attractives pour longtemps encore.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur