Sud-ouest : à la conquête du logement durable

À Toulouse ou à Bordeaux, accédants et investisseurs bénéfi cient des eff orts convergents des promoteurs et des collectivités en faveur du développement durable de l’habitat.

Sud-ouest : à la conquête du logement durable
Sud-ouest : à la conquête du logement durable

En matière d’habitat, le lancement des écoquartiers ne laisse rien au hasard ou à des démarches isolées. En 2007, déjà, l’un des engagements du Grenelle de l’Environnement appelait “les communes qui affi - chent des programmes de développement de l’habitat signifi catifs” à lancer au moins “un écoquartier avant 2012, en continuité avec l’existant et intégré dans l’aménagement d’ensemble”. C’est chose faite dans le Sud-Ouest avec, notamment, Bordeaux et Toulouse, qui proposent d’ambitieux projets de quartiers durables, “qui englobent des considérations liées aux transports, à la densité et aux formes urbaines, à l’écoconstruction, mais également à une mixité sociale et fonctionnelle et à la participation de la société civile.”



Un écoquartier de 2 000 logements à Bordeaux


Ginko, l’écoquartier du Lac de Bordeaux, 30 ha sur une friche urbaine, est un exemple particulièrement intéressant. “Notre objectif, en construisant des écoquartiers, est double, nous expliquait récemment Alain Juppé, maire de Bordeaux. Il s’agit d’off rir, via une architecture et un urbanisme durables, tous les avantages d’un pavillon à la campagne, mais en ville, à travers la construction d’un quartier vert et aéré, proche de l’emploi et de toutes les commodités, mêlant astucieusement la vie en commun et l’intimité nécessaire à chacun”.


Après un appel à concours de la CUB en 2004, c’est Bouygues Immobilier qui est devenu l’aménageur de cette Zac, qui comptera à l’horizon 2017 une vingtaine d’îlots de quelque 2 150 logements, 25 000 m2 de bureaux et 22 000 m2 de surfaces de vente. L’opérateur est aussi le principal promoteur d’un quartier qu’Alain Juppé voit devenir demain “l’un des plus recherchés de Bordeaux”. Les chantiers d’aménagement des espaces publics ont démarré en août dernier et, début octobre, les travaux des îlots de construction – des quadrilatères de 80 sur 60 m2 – Galilée et Jules Verne, de 150 logements chacun, ont débuté avec des hauteurs diff érentes et des logements du collectif à l’individuel, en passant par l’intermédiaire. “Pourquoi parler d’un écoquartier ? s’interroge Franck Potier, directeur de l’aménagement de Ginko chez Bouygues Immobilier. Il s’agit plutôt d’une approche transversale et globale, avec une construction bioclimatique, une mixité sociale et une diversité architecturale. Notre démarche d’aménageur va au-delà de notre métier de promoteur : tous les modes de déplacements sont reliés aux modes existants, et nous avons intégré l’usage du vélo, pensé le déplacement à pied… Deux groupes scolaires vont être créés. Sur un quartier d’un kilomètre de long, chaque habitant se trouvera à moins de 400 m d’une école et à 300 m du tramway, dans un périmètre de trois stations”. Le point fort reste le réseau de chaleur, qui fonctionne avec 100 % d’énergies renouvelables biomasse (biomasse bois 80 % issus des Landes et une huile végétale de récupération extraite à 20 km de la Zac, pour les 20 % restants) est inédit en France. Les premiers habitants sont attendus en 2012, date du démarrage de la chauff erie et de l’ouverture des écoles. Actuellement, la seconde partie de l’îlot Saint-Exupéry – qui comprend 50 logements – est en commercialisation, pour un démarrage des travaux en février ou mars. Ensuite, la seconde partie de la première phase, dans la partie sud de Ginko, verra le lancement d’un îlot de 100 logements au printemps et de deux autres d’ici à l’automne 2011. Sis dans un environnement à la fois urbain et très paysager, puisque 40 % de la superfi cie seront constitués d’espaces verts, les logements, labellisés en très grande majorité en bâtiment basse consommation, ne seront pas plus coûteux que dans un autre quartier bordelais. “Il faut souligner la grande diversité de l’off re, du haut de gamme aux logements sociaux, représentant un quart du parc”, ajoute Franck Potier.


Sur la commune de Toulouse comme dans son agglomération, les écoquartiers se développent à grands pas. C’est le cas de la Cartoucherie, avenue de Grande-Bretagne, à côté du Zénith, un écoquartier de 33 ha pour près de 3 000 logements. Sur les communes de Blagnac et Beauzelle, Andromède, dont l’aménagement est programmé en trois phases, jusqu’en 2020-2025, entre dans cette catégorie, tout comme l’écoquartier de Vidailhan, sur la Zac Balma-Gramont.



Tous les programmes BBC


Le cadre fi scal de 2011, tant pour les critères du Prêt à taux zéro plus (PTZ +), en accession, que pour le dispositif Scellier, montre combien l’anticipation des promoteurs va être précieuse pour les nouveaux acquéreurs. Non seulement, le mode constructif évolue rapidement pour s’adapter au label BBC, afi n d’apporter un plus grand confort et réduire les dépenses énergétiques, mais il s’inscrit dans le cadre d’une évolution liée aux modalités PTZ + ou au bénéfi ce de la majoration du taux de la réduction d’impôt Scellier. Comme le souligne Jacques Rubio, le directeur général de Kaufman & Broad Sud-Ouest, “notre production est ainsi adaptée aux nouvelles règles issues du Grenelle de l’environnement.


Plusieurs solutions techniques existent, notamment en matière d’isolation de l’enveloppe des bâtiments.


Dans ce cadre, nous utilisons le béton cellulaire pour de petites résidences, et, dans les trois à cinq prochaines années, la technicité du bâtiment va complètement évoluer !”.


Les signatures de l’immobilier sont toutes engagées dans le label BBC (Bâtiment basse consommation).


Ainsi, Nexity George V commercialise Les Sensorielles, 15 logements à Balma, dans le nouveau quartier du Vidailhan, pour une livraisonprévue fi n 2012. Pour Icade Foncière Développeur, l’un de ses derniers lancements en BBC se situe sur la commune de Colomiers, en relation directe et très fréquente avec Toulouse par la ligne C du TER. L’Ophrys de Gascogne, du T1 bis au 5-pièces, est une résidence sécurisée avec interphone, équipée de parquet stratifi é dans les chambres. Livrable à partir du 3e trimestre 2012, le programme répond aux exigences de l’écoconstruction, avec chauff age par pompe à chaleur gaz et eau chaude sanitaire solaire, et se situe au coeur de la commune. C’est chemin Lanusse, à Toulouse, qu’Urbis Réalisations lance L’Aurore, en BBC Effi nergie certifi é par Promotelec, pour une typologie des logements du un au 5-pièces, un type d’habitat varié, de l’individuel à l’intermédiaire, en passant par le collectif, et des maisons à étage au bâtiment collectif de trois niveaux.


Belin Promotion commercialise Le Cabrifuelh, à Cornebarrieu, à 15 minutes de Toulouse, pour le compte de KaleLithos, un promoteur qui livre des logements BBC


depuis novembre 2009. Il fait appel à une parfaite maîtrise technique de la construction, notamment par sa collaboration avec des professionnels de l’ossature bois.


En Aquitaine, Nexity George V est présent à Bordeaux, avec Origin, une opération BBC sur les quais, aux Bassins à fl ot, livrable à partir du 4e trimestre 2012. À Mérignac, Vinci Immobilier lance prochainement, sur l’avenue de l’Yser, à proximité du centre-ville, une petite résidence de 26 logements en BBC. Et ce n’est qu’un début !



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur