1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. Sud-Ouest : 3 QUESTIONS À JACQUES FOUILHAC Adjoint à l'urbanisme et aux transports d'Arcachon

Sud-Ouest : 3 QUESTIONS À JACQUES FOUILHAC Adjoint à l'urbanisme et aux transports d'Arcachon

"Construire tout en protégeant le cadre de vie"

Sud-Ouest : 3 QUESTIONS À JACQUES FOUILHAC Adjoint à l'urbanisme et aux transports d'Arcachon
Sud-Ouest : 3 QUESTIONS À JACQUES FOUILHAC Adjoint à l'urbanisme et aux transports d'Arcachon

Indicateur Bertrand : Comment conciliez-vous maîtrise de l'urbanisation et croissance démographique ?


Jacques Fouilhac : Nous avions une population permanente de 12 000 habitants en 1999, mais ce seuil est dépassé. Arcachon attire autant les actifs de la Communauté urbaine de Bordeaux que des personnes issues de régions éloignées et qui souhaitent s'installer définitivement après leur cessation d'activité. Ce n'est pas un phénomène nouveau, mais jusqu'ici nous n'y répondions pas. En effet, avec l'adoption du Plan local d'urbanisme (PLU) en novembre 2003, nous avons pris le parti de construire et de réhabiliter davantage. Nous ne souhaitons pas cependant densifier et nous limitons les constructions à R+3+combles, soit 15 m de hauteur. Par ailleurs, sur notre commune de 740 ha, 110 sont des espaces boisés classés, sans compter les espaces verts protégés. Les enjeux peuvent sembler contradictoires, mais il en va de l'équilibre du développement de la commune.


I. B. : Dans quel cadre s'inscrit le lancement de la ZAC du centre-ville ?


J. F. : Cette ZAC, lancée il y a 18 mois, se trouve dans une phase active et modifie tout un secteur qui était fortement touché par un habitat insalubre. Dès janvier 2007, un parking souterrain sera réalisé. D'ici à la livraison, prévue en décembre 2008, s'y ajouteront 292 logements dont 30 logements sociaux, 5 500 m2 de commerces, le tout sur une superficie de 3 ha. Dans le quartier de l'Aiguillon, près du port, nous restructurons ce qui constitue une entrée de commune, avec la réalisation de 79 logements autour de la halle du port de pêche livrables d'ici une dizaine de mois.


I. B. : Quelles sont les perspectives pour Arcachon, tant en termes de population que d'attractivité ?


J. F. : Nous souhaitons attirer une population permanente et j'espère que nous atteindrons d'ici 10 ans le niveau de 15 000 habitants que nous avions avant 1939. Nous avons réalisé une salle de spectacles de 2 000 places, un palais des congrès et nous comptons une population estivale de 90 000 habitants. Enfin, bien qu'il y ait encore des progrès à réaliser en matière de fréquence des transports en commun, le TGV s'arrête à Arcachon et nous disposons de 22 trajets journaliers SNCF avec Bordeaux.


Services