Stéphane Troussel répond à Explorimmoneuf

Président du conseil général de Seine-Saint-Denis

Stéphane Troussel répond à Explorimmoneuf
Stéphane Troussel répond à Explorimmoneuf

Qu’en est-il du Grand Paris dans le département ?


Les arbitrages nous sont favorables puisque la Seine-Saint-Denis bénéficiera d’une trentaine de gares du Grand Paris sur les soixante-dix et plus prévues. Ce n’est que justice, car le coeur dense de l’agglomération s’est longtemps développé à Paris et dans les Hauts-de-Seine au travers d’un métro en étoile et de sièges sociaux dans le centre et l’ouest plutôt qu’à l’est. La Seine-Saint-Denis devient " l’endroit où il faut être ", comme en témoigne l’implantation récente du campus SFR à La Plaine.


 


La métropole du Grand Paris ne menace-t-elle pas l’existence des départements ?


J’ai soutenu la création d’une métropole en tant que moyen de mutualiser les ressources et de porter les grands projets. Le débat sur le rapprochement des départements, voire leur fusion, ne m’effraie pas. S’il favorise un développement équilibré, je dis " chiche " ! En Seine-Saint-Denis, les propriétaires ne sont pas riches, mais surfiscalisés par le taux de 15 % du foncier bâti, au lieu de 5 % à Paris et de 7 % dans les Hauts-de-Seine. Je suis pour une convergence fiscale.


 


Quel sera l’apport au logement du Grand Paris ?


Un enjeu important se dessine autour des gares, aux abords des Six-Routes de La Courneuve par exemple. En bordure de la gare de la Tangentielle de la ville, j’ai aussi l’idée de transformer le parc Georges Valbon en " Central Park " du Grand Paris. A Dugny, le Département et l’Office public de l’habitat lancent une première coopérative d’accession sociale à la propriété… Pour la Seine-Saint-Denis, l’objectif n’est pas de construire les logements sociaux que Paris n’a pas la place d’accueillir ou que les Hauts-de-Seine refusent, mais de développer tous les éléments du parcours résidentiel : habitat intermédiaire, pavillonnaire, social et accession à la propriété.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur